vendredi 15 novembre 2019
Accueil / Près de chez vous / Basse-Normandie / CSI4* Abu Dhabi (UAE): Adeline Hécart comme un pacha
hécart
Coup de génie pour Adeline Hécart à Abu Dhabi ! (© Gilles Alleaume)

CSI4* Abu Dhabi (UAE): Adeline Hécart comme un pacha

Une jeune française a créé la surprise du côté du Golfe ce week-end. Au nez et à la barbe des locaux, pourtant affûtés et suréquipés, Adeline Hécart, 21 ans, s’est adjugée le Grand Prix 4* d’Abu Dhabi associée à Pasha du Gué. Elle devance le saoudien Khaled Almobty et le Bahreïnien Khalid Al Khatri.

3e de la qualificative mercredi sur Question d’Orval derrière Michael Pender (IRL) et Joao Marquilhas (POR), 7e jeudi de la seconde avec Pasha du Gué (remportée par David Will et le Selle Français Mic Mac du Tillard), Adeline Hécart a outrageusement dominé la journée de samedi, la dernière, en remportant les deux épreuves majeures (sur 3 au total, et les deux auxquelles elle a participé). Elle débuta vers 17h00 par une victoire dans la Coupe du Sheikh Zayed Bin Al Nahyan. Elle fut la seule à réaliser un double sans faute dans un barrage à seulement 3 concurrents, en selle sur Question d’Orval.

Deux heures plus tard, au terme d’une seconde manche qui vit 13 couples s’affronter (seulement les sans faute), la normande se voyait remettre une montre Longines pour sa victoire dans le Grand Prix. Il s’agit de sa toute première à ce niveau et sa 5e sur le circuit international. Elle n’avait pas gagné depuis août dernier lors du CSI2* de Deauville (avec Question d’Orval). Avant elle, Khalid Al Khatri (BRN), 3e à partir, avait été le premier à signer le double sans faute en 56″96 avec le fils de Quidam de Revel, Awal BDF (pour Bahrein Defence Force, autrement dit un cheval militaire). D’abord Abdullah Al Marri (UAE) puis Jose Luis Escobar (ESP) laissèrent le podium leur échapper pour une petite faute alors qu’ils détenaient les meilleurs chronos. Khaled Almobty (KSA) les suivit en piste mais parvint, lui, à éviter la barre fatidique. Son chrono nettement supérieur (54″31) lui permit néanmoins de devancer Al Khatri. Sa joie fut de courte durée. Une minute plus tard, la « petite française » passait la ligne d’arrivée avec près de 2 secondes d’avance. Personne ne fit mieux.

Régulièrement classée en Grand Prix 4* (5e à La Corogne, 10e à Windsor), la fille de Michel Hécart – qui monta Pasha du Gué il y a deux saisons – se fait un peu plus un prénom sur la scène internationale. Après sa 8e place dans le Grand Prix Coupe du Monde le week-end dernier, l’air du Golfe lui réussit plutôt bien.

Classement de l’épreuve: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …