lundi 21 octobre 2019
Accueil / Autres / Appel des Présidents de la filière équine française en faveur d’une politique européenne globale et ambitieuse

Appel des Présidents de la filière équine française en faveur d’une politique européenne globale et ambitieuse

Les Présidents Serge Lecomte de la Fédération Française d’Équitation, Yves Chauvin de la Société Hippique Française, Dominique de Bellaigue de la société LeTROT, Édouard de Rothschild de la société France Galop et Éric Rousseaux de la Société Française des Équidés de Travail, ont signé ce jeudi 6 octobre 2016 au Palais du Luxembourg une déclaration commune appelant les autorités publiques nationales et européennes à mettre en place sans tarder une véritable « politique européenne du cheval ».

Encouragés par le succès rencontré par les cavaliers et chevaux français lors des récents Jeux Olympiques de Rio, les représentants des grandes institutions de la filière équine française, ont pris l’initiative de lancer ensemble un appel aux autorités publiques nationales et européennes qu’ils ont rendu public lors d’une conférence de presse.
Les équidés sont en France, comme dans la plupart des autres pays européens, une richesse pour le patrimoine rural, un témoignage des traditions et un acteur de loisirs sportifs et de compétition. Avec un cheptel de plus de 7 millions d’individus, la valeur et le potentiel de la filière équine européenne vont bien au-delà !
La filière équine est un atout pour l’économie et l’environnement. Elle contribue à l’aménagement, la gestion et l’entretien des espaces naturels et favorise le développement durable. Elle représente à elle seule 180 000 emplois directs en France, non délocalisables pour la plupart, au sein des territoires ruraux.
La filière équine répond donc pleinement aux préoccupations françaises et européennes en matière de croissance verte, d’emplois, d’inclusion sociale, de santé et d’environnement.
Pourtant malgré ses contributions sociétales et son potentiel d’exploitation, la filière équine en France comme dans les autres États membres de l’Union Européenne ne reçoit pas de la part des institutions nationales et européennes tout le soutien, la protection et l’encouragement qu’elle mérite.
C’est pourquoi, les représentants de la Filière équine française ont décidé de se mobiliser pour demander publiquement aux autorités françaises et européennes de mettre en place sans tarder une véritable politique européenne du cheval et a invité leurs homologues des autres pays européens à se joindre à cet appel.

A propos de

Le Groupe des entreprises du secteur Cheval en Agriculture (GESCA) s’est formée le 14 novembre 2008 après que l’Etat, sollicité par les maisons mères de la filière ait mis en place une politique du cheval s’appuyant sur une fiscalité adaptée (loi de finances 2004) et la reconnaissance des activités des entraineurs et des centres équestres en tant qu’activités agricoles (loi de développement des territoires ruraux 02 2005).
Pendant la période entre la promulgation de ces deux lois, les organisations professionnelles d’entraineurs de course au trot, au galop, des centres équestres, des éleveurs de chevaux de sang et des étalonniers de trot se sont rapprochées pour travailler ensemble sur les évolutions réglementaires concernant la filière. Ils ont ensuite fondé en 2008 l’association GESCA pour continuer à faire travailler ensemble leurs techniciens sur leurs problématiques transversales, en mettant en particulier en place une veille française et européenne.
Le Groupe se renforcera par l’adhésion des 4 sociétés mères, de la Fédération Française d’équitation et d’associations nationales, syndicats, fédérations.
La Fédération Française d’Equitation (F.F.E) est la 3ème fédération sportive française. Au travers des Clubs qui sont ses adhérents, les missions statutaires de la Fédération Française d’Equitation portent sur la délivrance des licences, l’organisation des formations et la délivrance de diplômes fédéraux, l’élaboration des règlements sportifs et le Haut Niveau dans les différentes disciplines équestres.
La Société Hippique Française (S.H.F) rassemble tous les acteurs liés à l’élevage (Associations Nationales de Races, Association Régionale d’éleveurs, cavaliers professionnels , propriétaires, marchands) ,organise un circuit d’ éducation-valorisation ,aide à la mise en marché et à la commercialisation des jeunes chevaux et poneys de sport.
LeTROT est la Société-Mère des courses au trot en France. LeTROT œuvre au développement des courses au trot en France et à la protection du Trotteur Français dans sa spécificité.
France Galop est la Société-Mère des courses de galop en France. Cette association organise et contrôle la filière du Galop en France. Elle encourage l’élevage et l’entrainement des chevaux de course dans le but d’améliorer les races.
La Société Française des Équidés de Travail (SFET) a pour objectif de favoriser l’élevage, la formation, la valorisation, et la commercialisation des races françaises de chevaux de trait, chevaux et poneys de territoire, ânes et mulets, ainsi que d’en encourager l’utilisation.

Lire l’appel complet ici.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …