samedi 19 octobre 2019
Accueil / Dressage / Beatriz Ferrer-Salat râfle la mise à Lyon
© Equita PSV

Beatriz Ferrer-Salat râfle la mise à Lyon

La deuxième étape du circuit de la ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde à Lyon a été marquée par le doublé de Beatriz Ferrer-Salat en selle sur Delgado. Après s’être déjà imposée hier dans le Grand Prix, l’Espagnole a en effet à nouveau râflé la mise dans la Reprise Libre en Musique. La deuxième place est revenue au Suédois Patrik Kittel sur Deja. L’Allemande Fabienne Lütkemeier a complété le podium avec D’Agostino FRH.

L’Italienne Silvia Rizzo a ouvert le bal avec son étalon de seize ans Sal. La dresseuse a été récompensée d’une moyenne de 64.975%. A suivi le Portugais Daniel Pinto en selle sur Santurion de Massa, qui a commis quelques erreurs notamment dans le changement de pied aux deux temps (68.625%). La Suissesse Antonella Joannou et Dandy de la Roche CMF CH ont réalisé une belle reprise fluide leur offrant la moyenne de 71.300%. L’Espagnol Juan Antonio Jimenez et Sunny Boy ont rencontré quelques petits accrocs les conduisant à la moyenne de 64.775%. La jeune cavalière suédoise de vingt et un ans Marina Mattsson avec Beckham n’a pas démérité et s’est même offert le luxe de tutoyer les 70% (69.600%) pour sa première participation à un CDI-W. La Danoise Rikke Svane, associée à Finckenstein TSF, n’a pas commis de faute majeure ce qui lui permet d’obtenir la note de 72.125%. L’Allemande Bernadette Brune avec Spirit of the Age OLD a terminé avec la moyenne de 72.075%. La plus française des allemandes a signé une belle performance pour sa première participation à une étape de la Coupe du monde. La Suissesse Anna-Mengia Aerne, accompagnée de Raffaelo v. Bene, a effectué également une jolie prestation (71.075%).

Une réussite pour Pierre Volla

Pierre Volla sur Badinda Altena était très attendu sur la piste d’Equita’Lyon. Seule chance française, le Bleu n’a pas déçu, bien au contraire. Après avoir obtenu la septième place du Grand Prix, la révélation tricolore des championnats d’Europe s’est emparé de la première place du provisoire, sous les acclamations du public, grâce à la moyenne de 74.150%. Il a finalement terminé au sixième rang. Jan Bemelmans n’a pas pu s’empêcher de féliciter le cavalier en levant le pouce à la sortie de piste. Philippe Guerdat, sélectionneur de l’équipe de France de saut d’obstacles, était aussi présent pour serrer la main du dresseur.

Le Portugais Goncalo Carvalho et Batuta se sont également bien battus et ont fini septièmes. La Suissesse Marcela Krinke Susmelj avec Smeyers Molberg s’est octroyé la quatrième place avec 78.000%. L’Irlandaise Judy Reynolds aux rênes de Vancouver K a réalisé une jolie performance avec 77.425% lui permettant d’être cinquième de cette étape. L’Allemande Fabienne Lütkemeier et son fidèle D’Agostino FRH n’ont pas failli à leur réputation et se sont emparés de la troisième place (79.850%). « Je suis satisfaite. L’année dernière nous avions terminé deuxièmes, là nous sommes troisièmes c’est une bonne chose même s’il y a eu quelques fautes dans les changements de pied », a réagi la jeune cavalière de vingt-six ans. L’Espagnole Beatriz Ferrer-Salat a poursuivi son ascension vers les plus hauts sommets en remportant la victoire avec Delgado (82.875%). « Je me sens de plus en plus en confiance et soutenue par le public ce qui m’aide à obtenir encore de meilleurs résultats. Delgado était vraiment bien aujourd’hui, il y a juste eu quelques petites fautes en début de reprise », a annalysé la championne lors de la conférence de presse. Le Suédois Patrik Kittel sur Deja s’est quant à lui contenté d’une très belle deuxième place. « Je suis ravi. J’aime ce concours, c’est une étape importante pour moi », s’est enthousiasmé Patrik qui montait là pour la première fois sur le podium de la RLM de Lyon.

Grâce à cette performance, le Suédois s’est emparé de la pôle position du classement provisoire de la ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde. Avec trente-sept points au compteur, il devance Marcela Krinke Susmelj (trente-trois points) et l’Ukrainienne Inna Logutenkova (trente points). Les choses sont bel et bien lancées pour Pierre Volla qui pointe à la vingt-cinquième place (onze points).

À Lyon, Daphné Godfroy

Suggestions

waregem

CPEDI*** de Waregem : Pari réussi pour le clan français !

Les para-dresseurs français, tous membres de l’association Handi Equi’ Compet, étaient ce week-end en Belgique …