lundi 20 août 2018
Accueil / Saut d'obstacles / Beezie Madden mène la danse à Bercy !
beezie
Roger Yves Bost (FRA). Sangria du Coty. © Alleaume Gilles

Beezie Madden mène la danse à Bercy !

Les dés sont lancés. À 20h30, la Finale Coupe du Monde sponsorisée par Longines a démarré sur les chapeaux de roues. Trente-sept concurrents. Quatre chances tricolores. Mais ce soir les États-Unis n’ont laissé que très peu de chances à leurs amis européens. Car ce soir, c’est Beezie Madden qui a mené la danse à Bercy …  

Comme la coutume le dicte, la chasse rythme les premières étapes de grands championnats. C’est donc sur un parcours contre le chronomètre, sur des cotes à 1m60 que les cavaliers se sont élancés. Treize obstacles, seize efforts. La lourde tâche d’ouvrir la piste est revenue au cavalier mexicain Gustavo Ramos, qui a connu quelques difficultés en selle sur Izzy Miaki. Puis c’est rapidement suivi deux français. Julien Epaillard (Usual Suspect d’Auge) et Simon Delestre (Chadino) ne sont pas connus pour trainer en chemin. Partis dans un tempo assez soutenu, des fautes sont venues entacher leur chronomètre au grand désespoir du public français. Le vainqueur de l’édition 2016, Steve Guerdat, n’a pas été plus chanceux. En selle sur Bianca, il a également laissé une barre à terre mais, parvient à se hisser à une correcte quatorzième position grâce à son chronomètre.

Un break de quelques minutes a eu lieu après les dix-neuf premiers concurrents. Juste après est rentrée sur la piste de l’Accord Hotel Arena de Paris Bercy Beezie Madden. Et on peut dire qu’elle a su imposer son rythme et son équitation. Parcours parfait. Le chronomètre est secoué. Après sa démonstration avec son tout bon Breitling LS, personne n’a réussi à égaler son temps. Sauf peut-être le malchanceux Henrik von Eckermann (Toveks Mary Lou), qui aurait pu lui prendre sa place si une faute n’était pas venue s’ajouter à son tour. Bonne performance pour le Belge Pieter Devos avec son Espoir, prenant la sixième place au général. Pour les deux autres français, résultat en demi teinte. Roger-Yves Bost et Sangria du Coty ont également laissé une barre à terre, les reléguant en douzième position. Quant à Kévin Staut, parcours compliqué au côté de Rêveur de Hurtebize*HDC.

Pour clôturer le classement, Daniel Deusser (Cornet d’Amour) et Devin Ryan (Eddie Blue). À noter le métronome allemand Marcus Ehning en embuscade, quatrième en selle sur son Cornado NRW. La suite, demain à 20h30 ! Et les résultats complets, c’est ici.

 

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …