jeudi 17 janvier 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Bordeaux 2017: victoire belge, Pénélope 4e

Bordeaux 2017: victoire belge, Pénélope 4e

Ce dimanche fut définitivement la journée de la Belgique. Après Nicola Philippaerts dans la consolante du matin, c’est un autre citoyen belge qui s’est imposé dans le Grand Prix Land Rover. Pieter Devos, 31 ans dans trois jours, a clôturé son premier Bordeaux par un succès probant face à un barrage composé de jeunes et moins jeunes recrues. Côté français, après les quatre barragistes du Grand Prix Coupe du Monde, seule une représentante prit part à la finale cette fois-ci. Pénélope Leprévost signe une belle 4e place avec Ratina d’la Rousserie pour le plus grand plaisir de la famille Mégret.

Uliano Vezzani avait visiblement mieux dormi qu’hier. Après le « ratage » du Grand Prix Coupe du Monde (LIRE ICI), le chef de piste italien a rectifié le tir. 7 barragistes pour 32 partants, soit 22%, la statistique redevenait raisonnable et redonnait de l’intérêt à la compétition.

Gueule de bois

Maiju Mallat (FIN) inaugura le parcours initial…et abandonna. La dure réalité du sport s’imposa, tout comme à Olivier Robert. L’Aquitain n’aura pas vraiment brillé ce week-end, contrastant avec son début de saison indoor plutôt réussi. Le premier à trouver les clés du tracé fut Henrik von Eckermann (SWE). Le suédois, désormais à son compte, signa un sans faute et doubla la mise au barrage sans forcer le talent de sa bonne Mary Lou 194. La westphalienne a rectifié son petit 4 points de samedi soir, ce qui ne fut pas le cas de Lintea Tequila. La brillante partenaire d’Edwina Tops-Alexander, au barrage de la Coupe du Monde (première non classée), n’avait plus de gaz. Quand au héros Epaillard, son « papi » Cristallo A LM n’alla pas au bout des 16 efforts. On ne peut pas gagner tous les jours !

Une victoire à part

Ce fut Pénélope Leprévost, gagnante de l’édition 2016 et ambassadrice Land Rover (partenaire de l’épreuve) qui offrit un barrage aux spectateurs. Deux belges la rejoignirent immédiatement, puis le Kayser Ludger Beerbaum, le jurassien Steve Guerdat, et enfin la fusée Allen. Ce dernier partait en dernier, laissant planer une sérieuse menace au-dessus de la tête de tous ceux qui espéraient l’emporter. Mais aujourd’hui, le chrono était du côté de Pieter Devos. Seul à passer sous les 36″, le cavalier de la province de Bruxelles résista à tous les assauts, y compris celui de Bertram Allen, finalement 2e sur Izzy By Picobello. Pénélope Leprévost se classe 4e, un excellent résultat pour la normande dont la jument Ratina d’la Rousserie n’était pas la plus adaptée au parcours. Victorieuse l’an passé, Pénélope reste ainsi au contact des meilleurs.

La réaction de Pieter Devos :
« Apart saute depuis peu sur ce niveau d’épreuve. Il a très bien travaillé aujourd’hui » a déclaré le diplômé en marketing. « Le parcours était un peu délicat avec beaucoup de couleurs différentes, c’était technique jusqu’au bout. Apart a beaucoup de caractère, une vraie personnalité. Je dois essayer de le gérer et faire en sorte qu’il mette son énergie à mon service ».

Classement de l’épreuve: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …