samedi 21 septembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Calypso d’Herbiers, cheval de cœur, s’en est allé danser…
calypso
Calypso d'Herbiers, cheval de coeur de Hervé Godignon (photo: Coll. / DR)

Calypso d’Herbiers, cheval de cœur, s’en est allé danser…

C’est le coeur lourd que l’ancien cavalier de l’équipe de France, coach et candidat à la présidence de la FFE s’est résigné à dire adieu à l’un de ses plus anciens compagnons de route : Calypso d’Herbiers. L’étalon Selle Français, né chez Claude Auger, s’est éteint à l’âge respectable de 27 ans dans la plus grande discrétion chez son cavalier de toujours non sans lui avoir laissé trois de ses derniers produits.

Hervé Godignon a rendu hommage à son vieil ami sur sa page Facebook avec sincérité :

« Après la joie de nos trois naissances, la peine de perdre un copain de plus de 23 ans. Toujours délicat le  » pso « , il aura attendu de s’éloigner de la maison pour nous préserver sans doute… la classe jusqu’au bout. La cour va paraître bien vide et mes anniversaires moins joyeux (nous étions nés le même jour).
Salut l’artiste.« 

Ils ont parcouru des milliers de kilomètres ensemble, de La Baule à Monaco, de Madrid à Valkenswaard. Depuis leurs débuts en 1998 jusqu’à la retraite de l’alezan en 2007 lors du CSI de Vimeiro (POR), ils gagnèrent beaucoup : La Courneuve, La Corogne, Rome (avec la Coupe des Nations), Deauville, La Baule, Cannes, sans oublier les grands prix nationaux de Lyon, Canteleu, Port Mort, Auvers, Metz, etc. A 17 ans, le vendéen (né chez Claude Auger disparu lui-aussi voici 5 ans) restait l’un des seuls chevaux à avoir remporté successivement les titres de champion SHF à 4, 5 et 6 ans et à avoir été sacré Champion de France des 4 ans en CSO, hunter et dressage (!).

Une souche exceptionnelle

Calypso était un pur produit vendéen, issu du célèbre Hurlevent et de la prolifique Niobe d’Orvault (Double Espoir), mère de pas moins de 16 chevaux indicés. On se souvient de l’imbattable Unie d’Espoir qui révéla Jérôme Gachignard sur la scène internationale, du sculptural étalon Imperial d’Herbiers (lui-aussi révélé avec le charentais) et de l’étalon Esprit de Conquête, lui-même père de l’étalon Master van de Helle et du performer international (pour l’Australie) Urleven van de Helle. La grand-mère de Calypso, la pur-sang Première Main (Birum), donna également naissance à un certain La Fayette (Michel Robert, CSIO) et à Rosemarie de Dampierre (Pierre Jarry).

Calypso d’Herbiers laisse 375 produits, dont 249 indicés en saut d’obstacles (73 possédant un ISO supérieur à 120) et 53 en concours complet. On retiendra l’étalon Isky (JEM avec René Lopez), Iscariote (CSI avec Jessica Springsteen), Icare St Lois (CCE avec Hervé Letheux), Revadeva (CSI sous couleurs suisses), et bien d’autres. Sa descendance est assurée par 3 étalons et 86 poulinières. Parmi elles, la fameuse Io de la Grange, mère des internationaux Ohm et Robin de Ponthual. Il faisait encore la monte la saison dernière au Haras de Couvains chez Richard Levallois où il honora 22 juments. Il venait de donner à Hervé et sa femme Olivia une jolie pouliche issue, par transfert, de l’excellente jument aux yeux bleus Quedge Déenne (CSI avec Maëlle Martin et Olivier Guillon).

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …