vendredi 15 décembre 2017
Accueil / Para-dressage / Championnat d’Europe: une bonne expérience pour l’équipe de France
letartre
José Letartre au pied du podium à Göteborg (photo: PSV / FFE)

Championnat d’Europe: une bonne expérience pour l’équipe de France

Échéance de taille pour l’équipe de France, les championnats d’Europe de para-dressage se sont achevés mercredi. Avec 60 couples issus de 13 pays, la concurrence était rude et le niveau très élevé lors de cette édition 2017. Organisées sous un nouveau format peu habituel, les épreuves ont démarré par l’Individual Championship, mettant tout de suite les para-dresseurs dans la compétition.

Camille Jaguelin (Grade IV), qui prenait part à la compétition avec Wimke, propriété de son cavalier, termine 10e avec une note de 66,256 %. Thibault Stoclin (Grade I) et Uniek, propriété d’Handi Equi’ Compet, finissent également 10e, notés 66,929 %. Quant à Céline Gerny (Grade II) avec Landiro, propriété de Sophie Gélard Bartolo, elle obtient la 6e place avec une note de 66,617 %. La meilleure performance est à mettre à l’actif de José Letartre et Swing Royal*ENE-HN, propriété de l’IFCE (Grade IV), qui s’emparent de la 4e place à seulement deux centièmes du podium avec un joli score de 70,243 %. Un pourcentage qui lui permet tout comme à Céline de décrocher un ticket pour la Freestyle du mercredi.

Le lendemain, la performance par équipe était en ligne de mire avec la Team Test. Les compteurs étaient remis à zéro et offraient donc toute chance aux nations de briller.

Céline Gerny démarrait du côté tricolore et recevait la note de 68,333 %, la classant 4e de sa catégorie. « Elle a été très remarquée par sa belle équitation », expliquait Fanny Delaval, chef d’équipe du para-dressage français. Camille Jaguelin avec un score de 66,700 % finit 11e tandis que José Letartre avec 69,650 % termine 6e. Quant à Thibault Stoclin, il se glisse à la 9e place grâce à un pourcentage de 66,607 %. Le cumul de ces performances a permis à la France de se placer 10e parmi les 13 nations engagées, avec 204,683 % au total.

Mercredi se déroulait l’ultime journée de compétition de ces championnats. Seuls les plus convaincants étaient parvenus à se qualifier pour la Freestyle, qui délivrait les dernières médailles individuelles dans cette discipline. La France voyait deux de ses quatre coéquipiers repartir. Céline Gerny déroulait une jolie reprise à 69,867 %, lui permettant d’accéder à la 5e place. L’amazone terminait donc son championnat sur une bonne note, puisqu’elle a amélioré son score chaque jour. « Mon cheval Landiro a été encore meilleur que les deux jours précédents. Il avait une meilleure locomotion. Il est de plus en plus disponible, c’est vraiment agréable, et la Freestyle reste mon test favori avec son côté artistique », précise-t-elle.

José Letartre recevait quant à lui le pourcentage de 71,655 % et se classait ainsi 6e. « Swing s’est très bien comporté. On a effectué une très bonne Freestyle. J’ai réussi à l’avoir dans un excellent trot, chose qui n’est jamais arrivée en piste avant cette reprise. Ce n’est pas encore suffisant pour rattraper les meilleurs cavaliers, nous avons quelques petites choses à régler. Le cheval a tout de même bien évolué entre Rio et maintenant », explique-t-il.

« On a donné tout ce qu’on avait à donner, ils se sont tous très bien battus et ont réalisé de belles choses. Aujourd’hui, on sait ce qu’on a à faire, il faut continuer de travailler dans la voie qu’on a prise au cours de cette saison. Notre axe de progression c’est de peaufiner l’entraînement au quotidien et à long terme des chevaux, se focaliser sur le travail de fond, renforcer leur musculature, qu’ils aient un meilleur équilibre et beaucoup plus d’impulsion et de projection. Quoi qu’il en soit, on ne lâche rien », conclut Fanny Delaval.

Retrouvez les résultats : ICI.

Suggestions

Staut IJRC

Kévin Staut nouveau président à la tête de l’IJRC

C’est acté. L’Assemblée Générale Extraordinaire de l’International Jumping Riders Club (IJRC) s’est tenue ce vendredi …