jeudi 21 novembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Chantilly 2015 était belge
© Gilles Alleaume

Chantilly 2015 était belge

La belle Marseillaise interprétée avant hier par une talentueuse cantatrice en ouverture du Longines Global Champions Tour n’y a rien fait : l’hymne en vogue sur cette édition 2015 du Jumping de Chantilly était la Brabançonne. Après Gregory Wathelet hier, ce fut au tour du jeune Constant Van Paesschen (21 ans) de triompher dans le deuxième Grand Prix du week-end, le Master Airbus, avec sa 12 ans Diamanthina van T Ruytershof.

Cette épreuve était une affaire de petits jeunes, une explication entre surdoués de la génération montante car pour remporter ce Master Airbus au terme d’un barrage à 16, Constant Van Paesschen a dû battre le (encore plus) jeune Irlandais, Bertram Allen (19 ans) et son tout aussi jeune Belmonde (9 ans) : « On se tire un peu la bourre, c’est vrai, mais il gagne plus souvent, ce n’est que ma deuxième victoire en Grand Prix 5*. Mais il n’a pas aimé… » Que lui aurait dit le jeune Irlandais alors ? « Enfoiré » ! Bien ! « Ceci dit, ma jument a fabuleusement sauté. Elle gagne beaucoup en ce moment et cela fait un cavalier heureux » ! C’est vrai qu’il s’agit de la 4ème victoire de la jument cette année et de sa 12ème victoire internationale depuis 2013.

Deux victoires belges sur les deux grosses épreuves (« Ce qu’on appelle un bon petit week-end belge ! »  dixit Constant), voilà de quoi se gonfler le moral pour le Championnat d’Europe d’Aix-la-Chapelle : « Oui, de tels résultats, c’est bon pour la Belgique, malheureusement, pour moi, c’est fichu car j’ai laissé passer ma chance à Rotterdam avec Toscan de St. Hermelle qui est mon cheval de Championnat car Diamanthina n’est pas du tout faite pour cela ».

Les cavaliers français étaient en force parmi les 16 barragistes puisqu’ils étaient 6. Mais s’ils réalisent un beau tir groupé, ce n’est qu’à partir de la 5ème place enlevée par Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa qui n’a pas vraiment cherché à taquiner le temps des deux petits jeunes !

La caravane du Longines Global Champions Tour quitte donc Chantilly pour rejoindre Londres la semaine prochaine. Non sans une petite pointe de nostalgie car la dernière des quatre étapes françaises est assurément l’une des plus belles, sur ce grand espace de verdure au milieu de ces somptueux bâtiments. Mais les plus impatients auront moins à attendre que les autres années puisque l’édition unique du Longines Global Champions Tour Jumping de Chantilly 2016 aura lieu du 27 au 29 mai.

Communiqué RB Presse

 

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …