jeudi 21 novembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / CSI 5* Cannes : Incroyable Pénélope Leprevost !
cannes
© Stefano Grasso/LGCT

CSI 5* Cannes : Incroyable Pénélope Leprevost !

La Française Pénélope Leprevost a créé la sensation samedi soir à Cannes, pour la sixième étape du Global Champions Tour. En selle sur Ratina d’la Rousserie, la Tricolore a remporté le Grand Prix Longines, six ans après la dernière victoire française, de Roger-Yves Bost, sur la prestigieuse croisette.

En 2009, le public français avait pu largement s’enthousiasmer après la victoire de Bosty et Idéal de la Loge sur le Grand Prix cannois du Global Champions Tour. Mais depuis, la victoire à domicile se refusait aux Français. Une malédiction désormais brisée et de quelle manière ! Au terme d’un barrage incroyable, Pénélope Leprevost a franchi la ligne d’arrivée avec un chronomètre de 36,86 secondes, coiffant ainsi au poteau Rolf-Göran Bengtsson, Luciana Diniz and Maikel van der Vleuten. Pour sa première participation sur le circuit du Global Champions Tour cette saison, la Tricolore a donc frappé très fort avec sa jeune jument de dix ans, Ratina d’la Rousserie. « En fait, elle ne participait là qu’à son quatrième Grand Prix 5*. La semaine dernière, elle avait été double sans-faute dans le Grand Prix de Saint-Tropez, mais ce n’était pas le plan de venir ici. J’ai finalement changé d’avis à la dernière minute », confiait la Française avant d’ajouter : « Ceci dit, je ne suis jamais allée aussi vite avec elle. Il faut dire qu’elle est assez chaude et que mon travail consiste à la calmer et là, je crois que j’ai cassé tout mon travail ! ».

Un podium de qualité

Et Pénélope n’a pas fait les choses à moitié, devançant l’un des cavaliers les plus réguliers chaque année sur le circuit créé par Jan Tops, Rolf-Göran Bengtsson. En selle sur son fidèle Casall Ask, le Suédois grimpe donc sur la deuxième marche du podium après avoir conclu son barrage avec un temps de 37,82 secondes. « C’était un beau barrage aujourd’hui, le scénario parfait », soulignait Rolf-Göran Bengtsson. « Si j’ai perdu, c’est parce que j’ai un peu hésité dans cette dernière ligne et Pénélope méritait amplement sa victoire. Pour ma part, je suis très heureux car mon cheval a fait, une fois de plus, preuve de constance. À seize ans, il est toujours dans le haut des classements, il ne me déçoit jamais », ajoutait-il. Sur les quatre couples qualifiés pour ce barrage, on pouvait compter deux cavalières, et c’est ainsi la Portugaise, Luciana Diniz, en selle sur Fit For Fun 13, qui complète ce podium très européen (37,97’’). Lui aussi double sans-faute, le Néerlandais Maikel van der Vleuten reste aux pieds du podium avec VDL Groep Arera C, après un barrage effectué en 39,97 secondes.

Du côté des autres tricolores engagés dans ce Grand Prix, Simon Delestre prend une belle septième place avec Qlassic Bois Margot (4pts), Kevin Staut se classe quinzième avec Elky van het Indihof (8pts), Jérôme Hurel pointe à la dix-huitième place avec Ohm de Ponthual (16pts), Philippe Rozier termine vingt-deuxième avec Rahotep de Toscane (4pts en première manche et Julien Epaillard finit vingt-quatrième avec Cristallo A LM (4pts en première manche). Les choses se sont un peu moins bien passées pour le vainqueur 2009, Bosty, qui s’est vu éliminer en première manche avec Nippon d’Elle.

Elodie Muller (avec communiqué)

Retrouvez les résultats complets ici (http://eventcontent.hippoonline.de/1036/sta_erg/14_ergENG.htm?style=longines)

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …