samedi 19 octobre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / CSI3* Saint-Lô: Maëlle Martin croque la pomme à pleines dents !
© Xavier Boudon

CSI3* Saint-Lô: Maëlle Martin croque la pomme à pleines dents !

La cavalière s’impose magistralement au terme d’un barrage très disputé où 10 couples se qualifièrent. Avec son fidèle Giovanni de la Pomme, elle a littéralement fait exploser le chrono, battant Marc Dilasser, longtemps sûr d’avoir enfin retrouvé le chemin de la victoire avec Cliffton depuis son titre de Champion de France. Ce grand prix a offert au public – venu en masse malgré la météo agitée – un final en apothéose, couronnant un podium 100% français.

Comme chaque année, Saint-Lô a réuni un plateau mêlant jeunes cavaliers, vieux chevaux, cracks pilotes et jeunes chevaux. Parmi les ténors, Simon Delestre, Pénélope Leprévost, Patrice Delaveau et Roger-Yves Bost avaient fait le déplacement. Ce dernier n’a pas réussi la passe de trois avec Record d’Oreal (8 pts). Patrice Delaveau et Aquila HDC, en démonstration lors de toutes leurs sorties, ont échoué de peu. Quant à Pénélope Leprévost, une incompréhension l’obligea à se reprendre avant d’entrer dans le triple, synonyme de volte pour Nice Stephanie. Parmi ces quatre tricolores, seul le lorrain Simon Delestre gagna son billet pour le barrage. Il fut rejoint par quatre compatriotes.

D’entrée de jeu, l’italien Emanuele Massim Bianchi signa un sans faute rapide. Le ton était donné. Jean-Paul Lepetit, le chef de piste quasi historique des grandes échéances saint-loises, avait choisi de dessiner un tracé tournant, offrant un spectacle vraiment agréable à l’oeil. Successivement, Maximilian Lill (GER), puis Christophe Vanderhasselt (BEL) prirent la tête. Le belge est un habitué des victoires normandes et il n’aurait pas été étonnant de le voir au moins sur le podium. Pourtant, un français le détrôna deux minutes plus tard : Alexandre Fontanelle sur Quaprice de l’Etivant, avec 37″80.

Etait-il possible d’aller plus vite ? OUI ! Marc Dilasser et son bon Cliffton, Champions de France en titre, abaissèrent le temps de plus d’une seconde. Loriane, la femme de Marc, n’en pouvait plus d’attendre au paddock, croisant les doigts pour qu’enfin les podiums se transforment en victoire. C’eut été possible si Maëlle Martin n’avait pas été dans une forme olympique ce week-end. Comme toujours, elle tenta tout, ventre à terre, son Giovanni de la Pomme plus pressé que jamais d’en découdre. 35″48, à nouveau plus d’une seconde de mieux que Marc Dilasser, offraient la victoire à Maëlle en guise de cadeau d’anniversaire un peu en retard – elle a fêté ses 25 ans le 9 octobre -. Maëlle repart également avec le trophée de meilleure cavalière, tandis que Giovanni s’est vu remettre celui de meilleur cheval. Marc Dilasser, pour se consoler de sa 2e place, a obtenu quant à lui le trophée de meilleur cavalier.

Classement complet: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …