vendredi 14 août 2020
Accueil / Saut d'obstacles / CSIO 5* Hickstead : Les Belges prennent une belle option avant Aix !
© FEI/Trevor Meeks

CSIO 5* Hickstead : Les Belges prennent une belle option avant Aix !

A deux semaines du début des championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne, Hickstead accueillait ce vendredi en Grande-Bretagne la septième et avant dernière étape de la Coupe des nations Furusiyya. Face à deux autres équipes, la Belgique s’est montrée intraitable au barrage pour s’imposer au bout du suspense.

Dés la première manche de ce Grand Prix, support du circuit Coupe des nations, deux équipes se sont illustrées, la Belgique et la Suisse, en terminant avec un score vierge. Si du côté des Suisses, Paul Estermann avec Castlefield Eclipse, Martin Fuchs avec Clooney 51, Janika Sprunger avec Bonne Chance CW et Pius Schwizer avec Giovanni van het Scheefkasteel ont tous aligné le sans-faute, du côté des Belges, Pieter Devos sortait lui avec quatre points de Dylano, tandis que Judy Ann Melchior avec As Cold As Ice Z, Gudrun Patteet avec Sea Coast Pebles Z et Olivier Philippaerts avec H&M Armstrong van de Kapel étaient eux aussi tous sans-faute. La France était aussi de la fête en Grande-Bretagne et avec un score total à l’issue de la première manche de cinq points, pouvait largement prétendre à un podium final. Mais le petit point de temps dépassé de Pénélope Leprevost avec Flora de Mariposa allait coûter très cher.

Un barrage à trois

Après son élimination en première manche avec Lacrimoso *HDC, Patrice Delaveau prendra la décision de ne pas le présenter en seconde manche, laissant ainsi les chances de l’équipe de France aux mains de Roger-Yves Bost avec Qoud’Cœur de la Loge, Simon Delestre avec Ryan des Hayettes et Pénélope Leprevost avec Flora de Mariposa. Et les Bleus n’ont pas démérité puisqu’ils ont tous signé un parcours parfait sur cette deuxième manche, bloquant leur compteur à cinq points. Les Américains, Laura Kraut avec Nouvelle, Todd Minikus avec Babalou 41 et Beezie Madden avec Cortes C aligenront eux aussi trois sans-faute pour un score final de quatre points, tout comme la Belgique et la Suisse. Les trois nations se sont donc retrouvées dans un barrage de tous les dangers. Comme souvent dans ce genre de situation, le chef d’équipe américain, Robert Ridland, a misé sur l’expérience de Beezie et Cortes C. Le couple sortira malheureusement de piste avec huit points et donc une troisième place pour les Etats-Unis.

La victoire finale s’est alors jouée entre Pieter Devos et Janika Sprunger. Après un tour à quatre points puis un tour à douze points, Pieter Devos avait à cœur de rectifier le tir pour son équipe. Avec enfin un sans-faute et un temps de 42,60 secondes, le Belge et son fils de Cento Lano, Dylano, offraient ainsi la victoire à leur équipe. Avec un temps de 44,17 secondes et un nouveau sans-faute, Janika Sprunger et les Suisses devaient eux se contenter de la deuxième place.

Elodie Muller

Retrouvez les résultats complets ici (http://www.longinestiming.com/File/Download?id=00020A0100070C03FFFFFFFFFFFFFF04)

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …