jeudi 17 janvier 2019
Accueil / Complet / Bordeaux Indoor Derby: la marque du K

Bordeaux Indoor Derby: la marque du K

Bordeaux, ses quais, sa Gironde, ses vignes alentours…et son champion de cross indoor. Pour la troisième fois consécutive, Karim Laghouag s’est imposé haut la main, signant un second succès sur le petit et bouillonnant Punch de l’Esques. Si les cavaliers n’eurent pas à enchaîner dressage et saut d’obstacles, cette épreuve leur a permis de lancer la saison.

Comme il est de coutume désormais sur ce genre d’épreuve, certains obstacles sont surmontés d’une barre pouvant tomber, entraînant 4 points de pénalité. Associée à un temps raisonnable, cette règle permet d’offrir un spectacle certes, mais bien plus raisonnable que celui auquel on assistait ici-même voici quelques années. Désigné par le sort comme ouvreur, Rodolphe Scherer s’en sortit plutôt bien sur son Anglo-arabe Todd de Suzan (une faute en 142″30). Le vendéen termina à la 7e place. Passons sur la bête chute du pauvre Stanislas de Zuchowicz sur son fidèle Qogoun des Ibis – événement devenu presque malgré lui une habitude. 6e à s’élancer, son ancien collègue du CSEM de Fontainebleau l’adjudant Donatien Schauly fut le premier à réussir le parcours parfait avec sa jument militaire Quinoa Polka. Le longiligne pilote frémit lorsque l’olympique Tim Lips (NED) boucla son parcours sans effleurer une barre. Le hollandais n’espérait pas une telle réussite dans ce genre d’exercice. Idéal pour lancer une saison qui s’annonce bien remplie !

Avec le dossard 11, Karim Laghouag, double tenant du titre, ne disposait pas de toutes les cartes pour s’assurer d’une victoire certaine. Pourtant, son véloce et habile Punch de l’Esques, alias le « poney », avala le parcours avec une facilité et une rapidité déconcertante. Sans faute en 127″42, soit 5 secondes plus vite que Donatien : le couple prenait la tête. Il la garda jusqu’au passage du 21e et dernier concurrent. Ni Thomas Carlile, ni Michael Jung (GER), ni même Sidney Dufresne – contraint à l’abandon – ne parvinrent à faire mieux. Le public bordelais offrit au français une ovation méritée. Les crus se suivent et se ressemblent, tous aussi savoureux pour Karim, d’ordinaire plus amateur de Punch.

Classement de l’épreuve: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …