vendredi 22 février 2019
Accueil / Complet / Devoucoux Derby Indoor: le Punch de Laghouag!

Devoucoux Derby Indoor: le Punch de Laghouag!

Cette 3e édition du Devoucoux Indoor Derby a encore soulevé l’enthousiasme du public. Chauffés par un duo de speakers hors pair – André-Jacques Le Goupil et Jean-Baptiste André -, les bordelais ont eu droit à un spectacle de haut vol. 21 couples se sont alignés au départ, et il fallut attendre le 11e pour voir le premier sans pénalité signé Albert Hermoso Farras. Mais c’est finalement Karim Laghouag qui l’emporte avec 7 secondes d’avance associé à son cheval JO/JEM, Punch de l’Esques.

Le parcours imaginé par Pierre Michelet et mis en place par l’équipe de Christian Achard était toujours aussi spectaculaire. Comparée à celle de Genève, la piste de Bordeaux est beaucoup plus petite, donnant un rythme effréné aux enchaînements parfois un peu délicats. Mais si certains eurent quelques sueurs froides, tout s’est bien passé, sans casse, à peine une poignée de refus qui éliminèrent Merel Blom (NED) et Gilles Pons (FRA). Vainqueur de la première édition et de celui de Genève 2014, Eddy Sans sortit de piste avec 16 points sur Mayland de Brunel, son vieux partenaire d’internationaux. D’ailleurs, la quasi totalité des participants avaient opté pour des chevaux expérimentés, voire pré-retraités !

Ce fut le cas de Pascal Leroy avec Minos de Petra (16 ans), Nicolas Touzaint avec Lesbos (17 ans), et surtout Cédric Lyard associé à…Jolly Hope de Treille (19 ans !). Le « papi » du girondin, monté désormais par sa fille, a avalé le parcours comme un jeune cheval, s’offrant la 3e place juste derrière Lesbos et l’angevin. Comme souvent dans ces épreuves, les chevaux de tête des cavaliers étaient restés au box, à l’exception de ceux de Caroline Chadelat (Kadessia, 5e) et Karim Laghouag. Punch de l’Esques s’est tout simplement joué des difficultés, bondissant d’obstacle en obstacle. « Après le double de haies, j’ai senti qu’il repartait de plus belle, alors je me suis dit que c’était jouable » raconte Karim. A 13 ans, le petit Anglo d’Agnès Célérier semble dans une forme…olympique !

Classement complet : CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …