vendredi 15 novembre 2019
Accueil / Près de chez vous / Basse-Normandie / Disparition de Fernand Leredde

Disparition de Fernand Leredde

Le fondateur du Haras des Rouges, naisseur d’un certain Papillon Rouge, éleveur, fondateur du Normandie Horse Show, fervent défenseur de la génétique française, est mort à l’âge de 86 ans. Après Alexis Pignolet et Germain Levallois, c’est une autre grande figure de la scène équestre hexagonale qui s’éteint.

Fernand Leredde, Monsieur Leredde devrait-on même dire, faisait partie des derniers grands éleveurs encore en vie. Certes, il avait cessé son activité depuis quelques années, éparpillant son héritage génétique et transmettant à son fils Xavier quelques uns des derniers spécimens de ses lignées, vendues en 2011 lors d’une vente aux enchères à Deauville qui restera comme le point final d’un pan entier de l’histoire du stud-book Selle Français.

Xavier, justement, révéla l’un des produits phare du Haras des Rouges, Papillon Rouge. Ce fils de Jalisco B et de Verboise (Centaure du Bois) remporta avec son cavalier l’or aux Jeux Méditerranéens, participa à la finale individuelle des JO de Barcelone, gagna les Coupes des Nations de Luxembourg et Rotterdam, et fut sacré Champion de France en 1993. L’alezan devint ensuite un étalon très recherché, père de nombreux performers comme Flèche Rouge, Helios de la Cour II, ou encore le protégé de Steve Guerdat, Tresor. Fernand Leredde donna également naissance à l’olympique Rochet Rouge, et fut le ‘découvreur‘ des futurs chefs de race Jalisco B et Quidam de Revel.

Outre élever de bons chevaux de sport, Fernand Leredde a contribué à développer la filière, notamment en créant le Normandie Horse Show au début des années 90, événement réunissant l’ensemble des acteurs du monde du cheval et désormais installé à Saint-Lô au mois d’août.

A son tour, Fernand, comme son étalon fétiche Papillon Rouge, a pris son envol, non sans avoir laissé une empreinte indélébile dans le paysage de l’élevage français, certain que la réussite passait par la préservation de la génétique tricolore contre les influences du sang étranger pour se rapprocher de l’Anglo-normand, héritier des souches autochtones.

Toutes nos pensées vont à ses proches en ce moment douloureux.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …