samedi 21 septembre 2019
Accueil / Autres / DESJEPS, la clé de la FFE pour maintenir l’excellence de ses entraîneurs de haut niveau
ffe
© FFE

DESJEPS, la clé de la FFE pour maintenir l’excellence de ses entraîneurs de haut niveau

Le DESJEPS valide et renforce les compétences des futurs techniciens qui grossiront les rangs des futurs entraîneurs français. Pour assurer la qualité de l’encadrement de ses sportifs de haut niveau, la Fédération Française d’Equitation sollicite l’ouverture de sessions de formations. Avec le concours de l’Ecole Nationale d’Equitation qui coordonne la formation, celle de 2017 vient se s’ouvrir, avec un deuxième regroupement les 23 et 24 janvier au Parc équestre fédéral de Lamotte Beuvron. L’occasion de rencontrer Olivier Simon, DTN adjoint, l’un des protagonistes du dispositif.

Le DESJEPS est la nouvelle appellation de l’Instructorat. Diplôme d’Etat Supérieur de la Jeunesse, de l’Education Populaire et  du Sport » de niveau 2, il se décline selon quatre mentions. Trois mentions disciplinaires, qui correspondent aux trois disciplines olympiques : Dressage, Saut d’obstacles et Concours complet. Et une mention équitation, plus généraliste, principalement centrée sur la formation de formateurs et le perfectionnement technique des cavaliers dans les trois disciplines olympiques.
Le DESJEPS mentions disciplinaires valide les compétences des enseignants et coachs en matière d’entrainement sportif de haut niveau dans leur discipline de prédilection.
Pour les mentions disciplinaires du DESJEPS, les sessions de formation sont ouvertes à la demande de la FFE. L’objectif est de former les entraineurs de haut niveau, qui viendront relayer sur le terrain les techniciens déjà en activité. Cette année, la FFE a passé commande à l’Ifce pour la mise en place d’une formation DESJEPS.

Six regroupements de deux jours, répartis sur 18 mois, rassemblent les entraineurs expérimentés ou qui justifient d’une activité sportive de haut niveau avec une expérience avérée dans l’entrainement. Pour valider le diplôme, les candidats constituent un dossier qu’ils présentent lors d’une soutenance devant Jury.

Pour cette session 2017, qui rassemble neuf spécialistes de Concours complet et quatre de Saut d’obstacles, le premier module de rentrée a eu lieu à Saumur début janvier. Et c’est au Parc équestre fédéral de Lamotte Beuvron que les 13 stagiaires se sont retrouvés pour un deuxième module, les 23 et 24 janvier.
Au programme de ces deux jours : la politique sportive fédérale, la stratégie du sport de haut niveau et les déclinaisons dans chacune des disciplines, présentées par les DTN adjoints : Emmanuelle Schramm, en charge du Dressage, Michel Asseray, en charge du Concours complet et Thierry Pomel, Sélectionneur national.

Olivier Simon, DTN adjoint, revient sur le rôle de la Fédération dans l’organisation et la délivrance des DESJEPS :
« L’enjeu du DESJEPS est stratégique. Nous avons besoin d’harmoniser le message technique qui est transmis sur les terrains de compétition de haut niveau. Ces formations sont l’occasion de créer des liens plus serrés avec les entraîneurs et de développer des synergies dans l’intérêt du sport, de son éthique et des cavaliers de haut niveau.
Du point de vue des entraineurs, le DESJEPS est fédérateur et leur permet d’améliorer leurs compétences, d’intégrer un réseau déjà au service du sport dans leur discipline et d’obtenir une reconnaissance de leur expérience et de leurs compétences. »

Plus d’infos sur le DESJEPS  ICI

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …