jeudi 21 novembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / GCT Miami: c’est l’histoire de deux belges…
guery
Jérôme Guery et Grand Cru ont survolé Miami (photo: Stefano Grasso / GCT)

GCT Miami: c’est l’histoire de deux belges…

…dont personne ne s’est méfié mais qui ont raflé la mise ! Eux, ce sont Jérôme Guery et son beau Grand Cru van de Rozenberg. Le couple a réalisé un triple sans faute pour venir à bout de cette seconde étape du Global Champions Tour et s’imposer devant le cavalier de Jan Tops, Alberto Zorzi (ITA). Simon Delestre manque le barrage de peu (6ème).

Absent du GCT lors de l’ouverture du circuit le week-end dernier à Mexico – il ne parvint pas à se qualifier -, Jérôme Guery n’a donc pas traversé l’Atlantique pour rien. Après Niels Bruynseels, 2e la semaine passée, les belges ont encore largement animé la compétition. Sans parler qu’encore une fois, les européens ont dominé sans partage les principaux accessits. Comme le prévoit le nouveau règlement, les 25 premiers de la deuxième étape comptant pour la Global Champions League (disputée dans l’après-midi) se qualifièrent pour le Grand Prix le soir-même. Kent Farrington (USA) l’emportait alors avec Creedance devant le vainqueur de Mexico, Martin Fuchs (SUI). Mais déjà, Guery se plaçait en embuscade (5ème).

Mais lors du grand prix, l’américain n°2 mondial fut contraint à l’abandon, tandis que Fuchs commit deux fautes – toujours sur Chaplin – et Lauren Hough (3ème l’après-midi avec Ohlala) trois. Seuls quatre couples signèrent un nouveau parcours parfait. D’entrée de jeu, Nicola Philippaerts (BEL) réussit le doublé sur Chilli Willi, un 9 ans par Casall. Harrie Smolders (NED) fit ensuite tomber deux barres avec le beau Emerald NOP. Suivant en piste, Alberto Zorzi, associé à l’ancienne monture de Doda (et de Yuri Mansur) Cornetto K (JO de Rio) abaissa le chrono de presque deux secondes. Dernier à partir, Jérôme Guery joua crânement sa chance. L’air marin lui donna des ailes et son alezan Grand Cru van de Rozenberg finit en trombe. 33 centièmes plus vite, cela suffit pour sacrer l’actuel 30ème cavalier mondial.

« Dès la première manche, il a formidablement sauté et a permis à l’équipe des St Tropez Pirates de terminer 3ème de la manche de GCL » a déclaré le cavalier belge, aux anges après son succès. « La suite n’a été que du rêve, ‘Cru’ a été formidable tant dans la deuxième manche que dans ce barrage où il a fallu aller chercher le chrono d’Alberto.
Sans aucun doute une des plus belles victoires de ma carrière que nous partageons avec toute l’équipe !« .

Côté français, Simon Delestre, encore lui, termine 6ème associé à Hermes Ryan. Il fut le seul à participer au Grand Prix, Kevin Staut et Roger-Yves Bost ne s’étant pas qualifiés.

Classement complet: CLIQUEZ ICI.

Dans la Global Champions League, ce sont les London Knights représentés par Kent Farrington et Ben Maher (GBR) qui s’imposent devant les Valkenswaard United (Zorzi / Allen) qui confortent leur leadership au classement général, et les St Tropez Pirates (Guery / Delestre). Classement général

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …