jeudi 19 septembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / GP Dinard: la tornade Ahlmann
Christian Ahlmann (GER) fait le plein de confiance avant Rio ! (© Xavier Boudon)
Christian Ahlmann (GER) fait le plein de confiance avant Rio ! (© Xavier Boudon)

GP Dinard: la tornade Ahlmann

A défaut d’un barrage, le public breton a assisté à une véritable seconde manche. Pas moins de 15 couples se qualifièrent en effet pour le barrage du Grand Prix de Dinard. 3e à partir, Christian Ahlmann (GER) parvient à s’imposer devant le vainqueur 2015, Jérome Guery (BEL), et l’irlandais Darragh Kenny. Timothée Anciaume, meilleur français, se classe 6e.

Nous nous étions ennuyé ferme vendredi lors de la grosse épreuve, et cela faillit encore être le cas aujourd’hui. Avec 15 barragistes sur 36 partants, Jean-François Morand avait vu un peu large. Pourtant, comme Christian Ahlmann l’a souligné, le parcours semblait très sérieux, et lui-même fut étonné du nombre élevé de finalistes. Au 19e passage, déjà 10 s’étaient qualifiés ! Fort heureusement, le rythme se ralentit.

Victorieuse vendredi et hier dans le derby, Laura Renwick (GBR) répondit présente. Elle fut la première à tenter l’unique option de ce barrage…mais Bintang II manqua de percuter le dernier obstacle du parcours, ruinant les efforts de la britannique qui termine 7e. Elle savait qu’elle n’avait pas le choix car déjà, Pieter Devos et Jérôme Guery avaient placé la barre très haut d’emblée, sans parler de Christian Ahlmann (GER) partit en trombe sur Cornado II. Le gris paraissait plus lent que le partenaire du belge…cela se joua à 1 centième, autrement dit rien ! Le trio s’installa ainsi aux trois premières places. Mais si personne ne réussit à détrôner Ahlmann et son dauphin, Darragh Kenny se hissa sur la 3e marche du podium. « J’étais là l’an dernier et j’adore venir ici » confie Darragh Kenny. « Je ne monte Go Easy que depuis 8 semaines, ce n’est que le troisième 5* que je dispute avec lui. Il va avoir une pause de 4 semaines pour se reposer avant d’aller à Bruxelles« .

1ère fois, 1ère victoire

Christian Ahlmann foulait ce week-end le sol dinardais pour la première fois. Son week-end se solde par une victoire, la toute première de son fils de Cornet Obolensky depuis ses débuts internationaux il y a quatre ans avec son cavalier actuel. « C’était évidemment plus de pression de partir dans les premiers au barrage mais cela donne encore plus de saveur à cette victoire » a déclaré Ahlmann. « A la reconnaissance, je n’espérais pas autant de sans faute. Je pensais que c’était un parcours gros et technique. Quand j’ai vu Jérôme courir son barrage, j’ai compris que j’allais devoir prendre tous les risques. C’est ce que j’ai fait, et j’ai eu la chance avec moi. Réaliser un bon parcours donne toujours le plein de confiance, c’est bon à prendre avant les JO de Rio. »

Victorieux l’an passé, Jérôme Guery savoure malgré tout sa 2e place avec Papillon Z. « Certes, perdre pour un centième, c’est dommage, mais je suis très content de ce résultat. Il fallait que je secoue mon tapis pour réaliser un chrono aussi rapide, et quand j’ai vu Christian passer, cela paraissait tellement facile…« . Comme depuis jeudi, les cavaliers disposaient de peu d’options. L’une d’elles consistait à faire 7 foulées au lieu de 8 entre les n°2 et 3. « J’ai sauté le 2 différemment de la façon dont je l’avais prévu, et j’ai changé mon plan pour faire 8 foulées, ce qui m’a fait perdre du temps » avoue le belge, en route pour Rio. « Dans les barrages à 15 et que l’on passe au début, on sait que l’on doit tout essayer pour aller chercher un classement. » Si Papillon reste parmi son piquet de tête, ce sera avec Grand Cru van Paemel que Jérôme s’alignera à Rio dans 10 jours.

Dans le clan français, la satisfaction est venue de Timothée Anciaume, 6e avec Kiamon, meilleur tricolore de ce grand prix trois places devant Simon Delestre. Le n°1 mondial va devoir lutter pour conserver son brassard Longines car avec sa victoire, Ahlmann risque bien de le lui voler le mois prochain. Jérôme Hurel et Philippe Rozier disputèrent eux aussi le barrage mais avec moins de réussite (13e et 14e).

Classement complet: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …