jeudi 19 octobre 2017
Accueil / Près de chez vous / Bretagne / Grand National: Gonin double la mise à Lorient !
Gonin
© DK Prod

Grand National: Gonin double la mise à Lorient !

Après 2015 et sa victoire sur Queen Girl Kervec, l’Isérois Julien Gonin s’est imposé ce dimanche dans le grand prix 1,50m du Celtik Jump, 11ème étape du Grand National 2017. Il devance la révélation 2017, Benoit Cernin, tout en se glissant aussi sur la troisième marche du podium.

55 couples ont pris le départ ce dimanche de la 11ème étape du Grand National de CSO 2017. A Lorient, sur la piste éphémère du Celtik Jump, les sept meilleures équipes du classement général avaient répondu présentes une nouvelle fois, proposant une étape passionnante. Et ce fut le cas, sur la piste proposée par Jean-Paul Le Petit, puisqu’après 17 couples, aucun n’avait réussi le sans-faute.

Gonin et Cernin seul au monde.

La délivrance du public viendra des cavaliers venus de l’autre bout de l’Hexagone Benoit Cernin et Julien Gonin. Coup sur coup, ceux qui avaient choisi de venir prendre de précieux points avant les deux dernières étapes à Lyon et au Mans, ne vont pas manquer le rendez-vous puisqu’ils vont se lancer dans un duel sans merci. Derrière ces deux-là, aucun autre couple ne va réussir à conserver un score vierge Bruno Selva, TZoé Darnanville, Edward Lévy et Cédric Angot écopant d’un point de pénalité. Septième au classement par équipe Alexandra Ledermann et Louis Bouhana repartant eux en seconde manche avec 4pts.

Gonin enfonce le clou.

Et le Rhône Alpin va prendre la mesure de l’évènement en selle sur Weraton. Réalisant le double sans faute, il anéantit la possibilité de victoire  aux 7 couples pénalisés en première manche. Seul Benoît Cernin était donc en mesure de s’imposer, c’est ce qu’il va tenter de faire en selle sur Uitlanders du Ter. Prenant tous les risques certes il va aller plus vite que le premier cheval de Julien, mais Soleil de Cornu de retour après Clagary en piste ne va pas se laisser malmener. Le fils de Credo de Paulstra, va avaler les foulées et les centièmes sans jamais faire tressaillir une barre. Rapide, trop rapide même, la dernière ligne va se montrer être une formalité après un ultime virage à 180°. Trop fort l’Isérois était, trop fort ce week-end à Lorient il restera.

Victoire de Julien Gonin, devant Benoit Cernin.  Bruno Selva termine quatrième, Thomas Rousseau cinquième, Louis Bouhana avec une neuvième place sera le meilleur régional de l’étape. Dans les différents challenges Margaux Rocuet sera la meilleure cavalière de la compétition, Edward Lévy le meilleur jeune, tandis que Julien  de toutes les remises de prix s’offre le titre du Celtik Jump 2017.

Et après ?

Thomas Clivio dans son élocution de fin de concours aura montré les incertitudes de la compétition au plan local. Une location de salle trop onéreuse pour une association qui reverse ses bénéfices au besoin des malades pourrait avoir raison de l’édition 2018. Des discussions devraient être avoir lieu pour pérenniser un évènement qui fédère et montre son importance au niveau économique avec pas moins de 11 000 entrées en 2017.

Grand Prix Grand National – Celtik Jump : 1. Julien Gonin (Soleil de Cornu) 35’’95 ; 2. B. Cernin (Uitlanders du Ter) 36’’08 ; 3. J. Gonin (Weraton) 37’’83 ; 4. B. Selva (Vif de la Fontaine) 1pts 41’’98 ; 5. T. Rousseau (Up to You*GFE) 4pts 35’’30

Suggestions

taverne

La Taverne des Alsaciens: l’abus d’Alsace, sans modération !

Ils ont fait les belles heures de la Grande Semaine de Pompadour. En moins d’une …