vendredi 24 mai 2019
Accueil / Près de chez vous / Pays de la Loire / La Baule : des piliers et un nouveau mousquetaire !
briand
Bernard Briand Chevalier et Qadillac du Heup, les nouveaux mousquetaires de l'équipe de France (photo: Gilles Alleaume)

La Baule : des piliers et un nouveau mousquetaire !

Le sélectionneur national Philippe Guerdat a choisi qui affrontera 7 autres nations engagées dans la seconde étape du circuit Coupe des Nations FEI 2017. Aux côtés de trois Champions Olympiques le public baulois retrouvera un couple révélé justement l’an passé sur la pelouse du stade François André ainsi que celui qui, voici une semaine, réalisa le meilleur résultat français dans le Grand Prix CSIO5* de Lummen.

Philippe Guerdat s’est d’abord appuyé sur deux couples plus que confirmés : Pénélope Leprévost / Flora de Mariposa et Kevin Staut / Rêveur de Hurtebise. Les médaillés olympiques de Rio connaissent bien la pelouse de La Baule et l’apprécient particulièrement. La jument de la famille Mégret n’a pas touché une barre de tout l’hiver, sauf au CSI3* de Lanaken mi-avril, et reste sur un petit 4 points dans le Grand Prix de Lummen. Rêveur, quant à lui, n’a pas sauté depuis la finale Coupe du Monde d’Omaha début avril où il termina par un double sans faute. La Baule constitue pour les deux une bonne occasion d’affirmer leur place de leaders.

A leurs côtés, leur coéquipier du Brésil, Roger-Yves Bost. En attendant que Sydney Une Prince retrouve ce petit ‘+’ qui lui a permis de porter la France vers l’or olympique, le francilien montera Sangria du Coty. La fille de Quaprice Bois Margot n’a pas beaucoup sauté depuis janvier, époque où elle reprit la compétition après quelques mois d’arrêt. Eliminée à Zurich, la jolie bai signa une belle 4ème place au CSI3* d’Arezzo. Pour elle aussi, La Baule représente un bon test in situ.

Révélation de l’édition 2016, Saxo de la Cour revient cette année avec Cédric Angot mais cette fois, dans l’équipe. La sélection du duo normand (et même manchois !) ne surprend pas. 10ème du Grand Prix de La Baule l’an passé (0+4 pts), 2ème de la coupe à Lummen (4+0 pts), ils semblent offrir une certaine assurance-vie au reste de l’équipe. Il s’agira de vérifier si le « grand jaune » tient la cadence.

Enfin, le sélectionneur a choisi de donner sa chance à un couple qui déjà la saison dernière montrait le bout des naseaux : Bernard Briand Chevalier et Qadillac du Heup. « Jeté » dans le bain de l’équipe de France dès 2015 (au CSIO3* de Drammen où il termine 4ème de la coupe), le ‘petit nouveau’ a poursuivi son apprentissage durant deux ans (CSIO3* de Bratislava, Arezzo, Lisbonne, Samorin, et CSIO5* de Gijon avec une 3ème place dans le Grand Prix). 2e de la Coupe des Nations de Lummen et 5ème du Grand Prix (meilleur tricolore), le cavalier breton aura à coeur de confirmer ses bonnes dispositions.

Le Jumping International de La Baule est à suivre sur www.labaule-cheval.com.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …