jeudi 21 novembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / La Baule: la France plus forte que le sort !
france
La France gagne devant son public à La Baule ! (photo: Gilles Alleaume)

La Baule: la France plus forte que le sort !

Après la première manche, les espoirs de victoire semblaient s’éloigner pour la France. C’était sans compter sur l’esprit d’équipe des trois ‘survivants’. Cédric, Kevin et Pénélope firent le nécessaire pour revenir à la hauteur de la Suède en seconde manche et la battre au terme d’un barrage fabuleux de Kevin face à Peder Fredricsson.

Les suédois avaient pourtant pris la mesure de la belle piste en herbe du Stade François André. Et même si certaines nations n’avaient pas envoyé leurs meilleurs représentants – on pense à la Belgique, l’Allemagne ou encore les Pays-Bas – on pensait assister à un débat plus serré.

Comme l’a dit Kamel Boudra à l’antenne d’Equidia Life, voir l’Allemagne et les Pays-Bas en fin de classement n’arrive pas si souvent. Nous mettrons ça sur le compte de la relative inexpérience de certains cavaliers et/ou chevaux, notamment Patrick Stühlmeyer (GER) et son bouillonnant étalon Lacan 2, et le 9 ans Chianti’s Champion monté par le jeune Frank Schuttert. Ces deux équipes rejoignirent l’Espagne en queue de classement.

En tête à l’issue de la première manche avec un score vierge (sans faute de Peder Fredricsson, Malin Baryard-Johnsson et Henrik von Eckermann), la Suède joua avec le feu en seconde. Tant et si bien que la France, qui se limita à 4 points, mit la pression sur ses devanciers et fit littéralement exploser le bloc suédois. Peder Fredricsson et H&M Christian K réalisèrent le seul double 0 de l’équipe. C’est donc tout naturellement que le couple fut choisi pour barrer face à la France. Les commentateurs attendaient Pénélope Leprévost (double 0 également) mais contrairement à Lummen, Philippe Guerdat préféra miser sur Kevin Staut et Rêveur, eux aussi double 0. L’alezan tutoya presque toutes les barres avant de franchir enfin l’arrivée sans pénalité. La pression changea de camp. Fredricsson attaqua fort…mais Christian K laissa traîner un sabot à deux reprises, offrant la victoire à la France.

La Belgique, sur les glomes suédois après le premier tour (2 pts), succombèrent ensuite à la pression. Même Jérôme Guery sur Garfield de Tiji des Templiers, auteur d’un magnifique parcours initial, se relâcha. Les belges finissent 5èmes à 17 points. Ce score profita à la Suisse, soutenue par le vétéran de l’équipe, Paul Estermann, et par Steve Guerdat qui rectifia le tir au 2e passage sur Ulysse des Forêts. Les helvètes terminent 4èmes, juste derrière une intéressante Irlande. Celle-ci, désormais coachée par Rodrigo Pessoa, a tenu bon, et s’offre une belle 3ème place. On retiendra notamment le double 0 de Shane Breen et Golden Hawk.

Classement complet: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …