samedi 19 octobre 2019
Accueil / Autres / La justice annonce la fermeture du site GDE à Nonant-le-Pin (61)
© Francois Decaen

La justice annonce la fermeture du site GDE à Nonant-le-Pin (61)

Mardi soir, à quelques pas du célèbre Haras du Pin, le tribunal correctionnel d’Argentan a rendu son jugement : fermeture immédiate de la déchetterie industrielle GDE (Guy Dauphin Environnement). Un premier soulagement pour les associations opposées et les anti-GDE qui faisaient blocus depuis fin octobre, protestant notamment contre la présence du site de stockage de déchets en terres équestres.

L’audience aura duré plus de six heures pour finalement rendre son jugement hier à 23h55. En plus de la fermeture annoncée, le tribunal condamne la société à 10 000 € d’amende, 2 000 € de dommages et intérêts pour chacune des associations et 2 000 € pour les frais d’avocats de chacune. Ce mercredi midi, la société GDE annonce qu’elle fait appel de cette décision, pleine d’espoir quant à l’issue de cette nouvelle étape judiciaire…

Situé dans l’Orne, Nonant-le-Pin est en plein cœur d’une région reconnue pour ses haras et ses élevages de chevaux de course et de sport. Pas moins de sept éleveurs de chevaux se trouvent sur le territoire de la commune. La filière équestre tient une place plus qu’importante pour l’économie de cette région en représentant le plus grand employeur du département avec 4500 emplois directement liés à l’activité des Haras, sans compter tous les métiers connexes du monde du cheval (maréchaux, vétérinaires, marchands, fabricants, transporteurs…).

Le site GDE présenterait des risques majeurs de pollution des nappes phréatiques, produisant des émanations toxiques qui entraineraient une pollution des eaux et de l’environnement de la zone, touchant directement les élevages d’équidés et l’agriculture. Ce que réfute l’entreprise en annonçant « n’avoir fait naitre aucun risque particulier notamment pour l’environnement ».

Les associations opposées à la société et les anti-GDE devront donc retenir encore leur souffle jusqu’au dénouement final de la procédure judiciaire.

Floriane Napoli

Suggestions

boyd

Jumping de Bordeaux : la septième pour l’Australien Boyd Exell

Même Boyd Exell lui-même ne se souvient plus exactement du nombre de finales de Coupe …