jeudi 21 novembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Le nouveau visage du Longines Masters de Paris « six étoiles »
Arène du Longines Masters
© Eric Charbonneau

Le nouveau visage du Longines Masters de Paris « six étoiles »

L’innovation n’est pas un vain mot pour Christophe Ameeuw et son équipe d’EEM, créateurs et organisateurs de la série intercontinentale Longines Masters. Les précédentes éditions du jumping parisien ont beau avoir rencontré un énorme succès, la version 2015 aura un tout nouveau visage. Tout d’abord, Longines est désormais le partenaire titre de l’édition parisienne. 

Ensuite, l’esprit pionnier de l’équipe d’EEM a toujours été le principal moteur des Longines Masters : avoir une longueur d’avance est une obsession. Le concept va donc au-delà d’un simple événement de saut d’obstacles, une étape des Longines Masters est un véritable carrefour culturel et sportif mondial, un lieu de rencontre inédit entre grand public, sponsors, partenaires, sportifs, patrons d’industrie, personnalités du monde des médias ou du cinéma. Le décor exceptionnel et convivial propre aux Longines Masters constitue un environnement pretium parfait pour des rencontres entre le sport et l’art de vivre, point d’échanges et de découvertes multi culturelles pour tous les publics.

Nouvelle série, nouveau décor

Le Longines Masters de Paris se déroule dans un lieu exceptionnel, ouvert à tous, au sein duquel évoluent les meilleurs acteurs du saut d’obstacles, discipline à la fois noble et populaire. Les meilleurs cavaliers de la planète, dont le champion olympique et le double champion du monde et d’Europe seront présents avec leurs meilleurs chevaux ; accompagnés de leurs équipes et de leurs propriétaires ; et suivis de près par tous les métiers de la filière équestre. En pénétrant dans l’enceinte du Longines Masters de Paris, acteurs et spectateurs se verront ainsi plongés au coeur du sport, comme nulle par ailleurs. Dès l’entrée au sein du Longines Masters de Paris, l’impression sera également nouvelle avec un décor qui fait écho à la nouvelle identité graphique de la série intercontinentale. Certains obstacles seront nouveaux, tout comme certaines épreuves seront revissées.

Le Longines Speed Challenge : nouveau défi

Le Longines Speed Challenge est désormais un classique, « le » classique des épreuves de vitesse. Il peut être considéré comme un championnat du monde couronnant le cavalier le plus rapide sur les trois continents que couvre la série des Longines Masters. Les fautes qui sont moins pénalisées que dans les autres épreuves poussent les cavaliers à donner le meilleur d’eux-mêmes, déclenchant une ambiance à laquelle ce sport nous a peu habitués. Le vainqueur trône ensuite sur un siège extravagant en bord de piste, aux yeux de tous, jusqu’à ce qu’il se fasse détrôner par plus rapide que lui. Bertram Allen s’est montré le plus rapide à Los Angeles sur le nouveau parcours de la saison 2015/2016 concocté par Luc Musette.

Va-t-il confirmer son exploit ? A Paris, il va concourir devant une spectatrice particulière puisque l’Ambassadrice Longines de l’Elégance Chi Ling Lin sera présente pour assister aux compétitions du vendredi. La magnifique actrice et mannequin asiatique s’attardera également à la boutique de la marque horlogère suisse où il sera possible de découvrir la Longines DolceVita, la montre officielle du

La Gucci Gold Cup : sport et glamour

La soirée du samedi fait la part belle au glamour et au spectacle, mais également et toujours au sport avec a toute nouvelle Gucci Gold Cup, une épreuve à 1m55 en deux manches avec deuxième tour gagnant. Avec 100 000 €, la Gucci Gold Cup propose une belle dotation. C’est pourquoi les cavaliers considèrent cette « Coupe d’Or » comme une épreuve importante du circuit international qu’il s’agit d’inscrire à leurs palmarès ! John Whitaker a ouvert la liste, déjà prestigieuse, des vainqueurs de cette épreuve à Hong Kong avec Argento ; Patrice Delaveau, le cavalier qui a remporté le plus grand nombre de victoires sur le circuit des Longines Masters (neuf !), lui a succédé à Los Angeles avec Cérinjo : deux « maîtres » en la matière, qui sera le troisième à Paris ?

Générosité au rendez-vous

C’est également ce soir-là que se pressent à Paris de nombreuses stars venues encourager leurs amis engagés dans l’épreuve de charité, ProAm Style & Compétition. Durant cette compétition particulière, des célébrités comme Nicolas Cantaloup, Benjamin Castoldi, Charlotte Casiraghi, ou encore Guillaume Canet se déguisent et se mettent en selle aux côtés des champions de la discipline. Le but est de récolter des fonds au profit de la fondation Amade Mondiale de SAS la Princesse Caroline de Hanovre oeuvrant en faveur de la protection et de l’épanouissement de l’enfant à travers le monde.

Le Longines Grand Prix : l’apothéose

Le Longines Masters de Paris se terminera en apothéose avec le Longines Grand Prix, dimanche après-midi. L’épreuve reine du week-end, support du Masters Grand Slam Super bonus, se court sur un parcours technique de niveau olympique à 1m60. Le défi est de remporter consécutivement les Longines Grand Prix de Los Angeles, Paris et Hong Kong. Cet exploit intercontinental est récompensé́ par un chèque supplémentaire de 1 000 000 € (500 000 € pour deux victoires successives et 250 000 € pour deux victoires non consécutives). Un tel challenge associé à une dotation de 350 000 € fait du Longines Grand Prix l’épreuve la plus importante du week-end.

A Paris, deux cavaliers sont en course pour ce challenge intercontinental du Masters Grand Slam Super Bonus, l’Allemand Marco Kutcher, vainqueur à Los Angeles avec Van Gogh, qui, en cas de victoire à Paris pourra, non seulement empocher un bonus de 500 000 €, mais également rêver à un triplé à Hong Kong et au jackpot de 1 000 000 €. Le Britannique John Whitaker tentera pour sa part de décrocher une deuxième victoire non consécutive après avoir remporté le Longines Grand Prix de Hong Kong en février dernier, ce qui lui permettrait d’encaisser le bonus de 250 000 €.

Nouvelle tendance : Cette année, la très attendue soirée de gala du jeudi soir mettra en scène MIASUKI, la marque italienne innovante et élégante, qui présentera à Paris, pour la toute première fois, sa collection de vêtements féminins et d’accessoires haut de gamme spécifiquement conçus pour les cavalières. Ainsi, le monde de la mode parisienne se donnera rendez-vous jeudi soir au Longines Masters de Paris avec une présentation inédite de vingt silhouettes et une mise en scène spectaculaire sur le paddock. Un concert privé exclusif marquera également le coup d’envoi de cette nouvelle édition. Le trio féminin phénoménal de St Denis les LEJ, qui ont fait le buzz cet été avec pas moins de 25 millions de vues sur YouTube et plus de 500 000 fans Facebook, feront du gala une soirée définitivement pas comme les autres, sans oublier le DJ Jérémie Charlier qui prolongera cette soirée mémorable et bien sûr assurera le show en journée comme en soirée tout au long du Longines Masters de Paris.

La note artistique, Sylvie Willms

Les Longines Masters ont pour habitude d’inviter des artistes équestres hors du commun. Après Santi Serra en 2014 et en 2015 à Hong Kong, place cette année à la délicieuse Sylvie Willms. Issue d’une famille belge active dans les arts du cirque depuis huit générations, Sylvie Willms est une femme de cheval étonnante. Ce qu’elle réalise avec ses six chevaux arabes et ibériques ainsi que son poney sur une grande piste, est tout simplement extraordinaire. Rien n’a été laissé au hasard pour que chacun puisse profiter, de cet événement équestre pas comme les autres, depuis la piste comme devant les écrans de télévision, puisque les principales épreuves du Longines Masters de Paris seront retransmises, sur Eurosport et Equidia.

Bref, un jumping international d’une autre dimension… d’une dimension six étoiles

Communiqué

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …