vendredi 15 décembre 2017
Accueil / Saut d'obstacles / Longines Masters Paris: et 1, et 2 et 5 étoiles !
wathelet
Gregory Wathelet, vainqueur en 2016 sur Eldorado, remet son titre en jeu (photo: Gilles Alleaume)

Longines Masters Paris: et 1, et 2 et 5 étoiles !

La luxueuse caravane des Longines Masters a posé ses valises à Paris Nord Villepinte pour une 9ème édition qui promet d’être sportive…et festive. Trois compétitions sont proposées au public: un CSI1* réservé aux amateurs (fortunés), un CSI2* (où s’affronteront jeunes cracks en devenir et pilotes expérimentés), et le fameux CSI5*. Côté animations, le village prestige réunit une jolie sélection de marques et offrira sans aucun doute de très belles after parties dont un set du duo électro en vogue Synapson.

Le n°1 mondial, ambassadeur Rolex, foulera à nouveau la grande piste parisienne. Kent Farrington, confortablement installé dans le fauteuil de leader des Longines Rankings, compte bien accroître son avance et enchaînera avec le CHI de Genève avant de s’envoler probablement pour les Etats-Unis. Son compatriote McLain Ward (son dauphin) n’a pas fait le déplacement, tout comme Harrie Smolders, Peder Fredricson et Scott Brash. Kevin Staut (n°3 mondial) apprécie l’arène des Masters et aura à coeur de mener une délégation française composée du quatuor olympique (Rozier, Bost et Leprévost), de Simon Delestre, Julien Epaillard, Grégory Cottard, Nicolas Delmotte et les petits nouveaux qui montent (très bien et très fort) Alexandra Paillot et Edward Levy.

Le tenant du titre du Grand Prix, Grégory Wathelet (photo), guidera trois de ses compatriotes déjà souvent aux honneurs sous le toit du hall 5, à savoir Niels Bruynseels, Jérôme Guery et Pieter Devos. La paire Stephex Daniel Deusser (vainqueur de l’étape de Los Angeles) et Lorenzo de Luca sera également de la partie pour le plus grand bonheur de ces dames et demoiselles.

Au chapitre des nouveautés, exit tout d’abord l’épreuve caritative costumée. On se rappelle des sketchs mitonnés par Nicolas Canteloup (les poneys rouges notamment) ou encore du duo de Brice de Nice incarné par Lorenzo de Luca et Damien de Chambord qui mit le feu à la salle l’an passé avec leur déhanché dévastateur. La soirée d’ouverture jeudi est désormais ouverte au public muni d’un billet journée, une première plutôt sympathique. Vendredi soir, place à la vitesse avec le Longines Speed Challenge où nous découvrirons un nouveau tracé. Samedi, la « charity class » est remplacée par une puissance aux couleurs du Lido de Paris, nommée « Masters Power« . A la suite, le public fera connaissance avec le nouveau concept imaginé par Christophe Ameeuw, la Riders Masters Cup, une sorte de Ryder Cup à la sauce équestre. Enfin, le week-end se terminera par le Grand Prix Longines, un Graal très convoité car une victoire ouvre la possibilité du Super Grand Slam Bonus de plus de 2 millions d’euros.

Retrouvez le programme ICI et les résultats ICI.

Suggestions

Staut IJRC

Kévin Staut nouveau président à la tête de l’IJRC

C’est acté. L’Assemblée Générale Extraordinaire de l’International Jumping Riders Club (IJRC) s’est tenue ce vendredi …