samedi 7 décembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Longines Speed Challenge: Wathelet plus vite

Longines Speed Challenge: Wathelet plus vite

Le belge Grégory Wathelet a remporté le traditionnel Longines Speed Challenges associé à Egano van het Slogenhof. Il devance la nouvelle star britannique Jessica Mendoza (2e) et le français Roger-Yves Bost (3e).

Le vendredi soir, au Longines Paris Masters, c’est vitesse au menu. Ouverte à tous les cavaliers engagés dans les CSI2* et CSI5*, cette épreuve imaginée par Christophe Ameeuw continue de faire recette. Le hall était bien rempli ce soir, un paramètre indispensable pour créer l’ambiance adéquate à ce genre d’exercice. Objectif : aller de plus en plus vite. Jugé sur un tracé identique à tous les Longines Masters (Paris, Hong Kong, Los Angeles), ce Speed Challenge doté de 100’000€ se situe à mi-chemin entre sport et show. Tour à tour les trois premiers au provisoire s’assoient sur de grands fauteuils placés en hauteur. Une façon de faire vivre au public la tension que peuvent ressentir les cavaliers attendant de savoir si un adversaire va les battre.

Ce soir, Philippe Rozier fut le premier à vraiment donner des frissons au public. Avec Quel Chanu, devant ses fidèles propriétaires Denyse et Christian Baillet, il s’est installé à la 1ère place quelques minutes. Juste le temps que Pius Schwizer améliore son chrono de près de 2 secondes. Mais comme l’avait prédit Pedro Veniss, Jessica Mendoza mit tout le monde d’accord. La nouvelle star britannique, élue « espoir FEI 2015 », a survolé l’épreuve avec son sBs Ramiro de Belle Vue. Oui mais voilà, en pareilles circonstances, point de galanterie. Ce soir, Grégory Wathelet avait décidé de s’offrir un bol d’air. Pour cela, il avait choisi Egano van het Slogenhof. « C’était mon objectif du week-end avec lui » nous a-t-il expliqué. « Il ne fera que cette épreuve ce week-end car je l’économise en vue de Genève« . Malgré une faute (pénalisée de 2 points), il termine à 60 »18, soit un peu plus d’une seconde de mieux que Mendoza. Comme d’habitude, Bosty a soulevé l’enthousiasme de la foule. Il avait choisi d’aligner Pégase du Mûrier. Davantage à l’aise sur les grosses épreuves où il démontre sa puissance, le gris avait besoin de se détendre. « Je voulais lui offrir l’occasion de changer de rythme. Toujours sauter 1,60m, ça devient lassant. Cette épreuve lui a fait du bien » nous a expliqué le français. Wathelet / Mendoza / Bost, le podium de ce Longines Speed Challenge version 2015 est inédit !

Classement complet : CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …