dimanche 20 mai 2018
Accueil / Saut d'obstacles / La Finale Coupe du Monde pour Beezie Madden …
Madden
© Alleaume Gilles 2018. www.galleaume.fr . Finales Longines FEI World Cup Paris 2018. AccorHotels Arena. Bercy. Longines FEI World Cup Jumping Final III. Elizabeth Madden (USA). Breitling LS.

La Finale Coupe du Monde pour Beezie Madden …

Le week-end s’est terminé sur un moment riche en émotions à Paris … La victoire de Beezie Madden et Breitling LS. En ce début de semaine on revient, pour vous, sur ce dernier acte de la Finale Coupe du Monde. 

L’atmosphère était légèrement tendue dans l’arène de l’AccordHotels Arena de Bercy en ce dernier jour de compétition. Les tribunes étaient remplies. Le public avait fait le déplacement pour soutenir leurs favoris. Dans cette dernière étape, c’est sur deux manches que les cavaliers se sont élancés. Une première d’abord où tout le monde prenait part, puis une seconde pour les vingt meilleurs. Dans les dix premiers à partir, deux français. Julien Epaillard (Usual Suspect d’Auge) et Kévin Staut (Silver Deux de Virton*HDC) avaient connu quelques déboires dans les épreuves précédentes. Les deux compatriotes n’ont malheureusement pas su rattraper leur finale et ont écopé de deux fautes chacun. Éloignés de la tête du classement, Steve Guerdat et sa Bianca ont été les auteurs d’un parcours magistral. Il est rapidement imité par Daniel Deusser (Cornet d’Amour) dont les chances de podium avaient été compromises par les pénalités commises vendredi. Les deux autres français de la finale, Roger-Yves Bost et Simon Delestre, étaient bien placés pour espérer un bon classement au général. Parcours pour parfait pour Sangria du Coty mais un Chesall Zimequest peu coopératif. Dans les derniers à passer, Devin Ryan, Henrik von Eckermann et Beezie Madden n’ont pas lâché le morceau. Tous les trois sans-faute. Le suspens reste à son comble.

En deuxième manche, les vingt meilleurs sont venus fouler une dernière fois la piste de Bercy. Bianca a été magistrale aux rênes de Steve Guerdat. La fille de Balou du Rouet a été l’une des deux uniques doubles sans-fautes de ce dimanche. Le deuxième ? L’Américain Devis Ryan (Eddie Blue) ce qui n’a pas manqué de mettre une pression supplémentaire sur sa compatriote Beezie Madden. Avec déjà trois parcours à zéro à son actif, Beezie ne saura pas réitérer l’exploit et a laissé une barre au sol. Ses points d’avance la plaçait cependant toujours en tête. C’est une magnifique deuxième victoire pour la cavalière américaine en Finale Coupe du Monde. Au classement général, son compatriote Devis Ryan et Henrik von Eckermann qui écopera également de quatre points de pénalité. Pour notre Bosty national, neuf points de pénalité et une treizième place au final. À noter la belle dominance des États-Unis, puisqu’on retrouve MacLain Ward à la quatrième place du général. Place désormais aux plus belles des pistes extérieures !

Résultats complets, ici.

Suggestions

patrice

Patrice Delaveau entre dans l’histoire à La Baule

En s’imposant, vendredi après-midi, une troisième fois dans le Grand Prix Longines de la Ville …