dimanche 19 novembre 2017
Accueil / Complet / Mondial du Lion: premier sacre pour Astier Nicolas !
astier Nicolas
© Alleaume Gilles 2017. www.galleaume.fr . © Alleaume Gilles 2017. www.galleaume.fr . Mondial du Lion 2017. 7 ans. ALERTAMALIB'OR. Astier NICOLAS (FRA).

Mondial du Lion: premier sacre pour Astier Nicolas !

Le double médaillé olympique Astier Nicolas s’est offert un premier sacre en terres lionnaises grâce à l’Anglo-arabe Alertamalib’Or. 4ème ce matin avant le saut d’obstacles, le français confirme les excellentes dispositions de son partenaire, entrevues lors de sa victoire dans le Championnat de France des 7 ans. Grâce à sa deuxième place, Izzy Taylor (GBR) conforte son statut de meilleure cavalière de cette édition 2017. Elle est suivie par le néo-zélandais Andrew Nicholson. En revanche, grosse déception pour Jean-Lou Bigot et Aktion de Belhême, victimes d’une chute.

Nous connaissons le talent du pilote, capable de revenir quand on ne l’attend plus. D’autant que James Avery (NZL) en tête depuis le dressage semblait solide. Vitali, son hongre holsteiner, n’a visiblement pas bien récupéré du cross, emmenant deux barres synonyme de perte de la victoire. Ce fut le sort de ses deux poursuivants. D’abord Chris Burton (AUS), dont le saut d’obstacles demeure la bête noire, fit chuter le double avec Lawtown Boy, passant de la 3ème à la 11ème place. Que dire de Mary King… La grande dame du complet anglais n’a pu célébrer un nouveau podium. King Robert (un fils de l’étalon monté par William Fox-Pitt, Chilli Morning) a tout simplement emporté dans son élan les trois obstacles du triple. La pression mise par Astier Nicolas les aurait-elle fait douter…? En tout cas, ce succès devrait lui redonner du baume au cœur, après une saison 2017 très compliquée. La relève de Piaf semble assurée.

Derrière eux, Izzy Taylor a encore fait sensation. Elle remonte de la 9ème à la 2ème place associée à Direct Cassino, totalisant ainsi deux médailles sur cette journée, après le titre dans les 6 ans (LIRE ICI). Andrew Nicholson (NZL) l’imite et grimpe du 10ème au 3ème rang, donnant au podium un air de Championnats du Monde.

La victoire d’Astier Nicolas – célébrée comme il se doit à la Taverne des Alsaciens médaille en main (LIRE ICI) – ne doit pas cacher la contre-performance du clan français. Outre la terrible élimination de Jean-Lou Bigot et Aktion de Belhême, Gireg Le Coz perd l’avantage de sa bonne 11ème place après le cross avec un mauvais CSO (22ème) tandis que Cédric Lyard (Canakine du Sudre Z) n’est pas parvenu à rattraper son départ raté (28ème). Malgré un beau sans faute sur l’hippique, Thibault Champel (Astarte de Madeleine) et Thomas Carlile (Atos Barbotière) finissent 29ème et 30ème. La meilleure opération est pour Arthur Duffort. Le français installé en Angleterre remonte de la 42ème à la 15ème place finale associé au fils de Jaguar Mail, Gredington Mailthyme.

Classement final 7 ans

Suggestions

moissonnier

Equita 2017: le triomphe de Mégane Moissonnier !

Première qualifiée pour le barrage et donc première à l’affronter, la jeune rhônalpine a réussi …