jeudi 21 novembre 2019
Accueil / Près de chez vous / Basse-Normandie / Nouveau challenge pour Tony Hanquinquant
Tony Hanquinquant, ici sur Tourterelle d'Elle, reprend les rênes des chevaux "Clarbec" (© Xavier Boudon)
Tony Hanquinquant, ici sur Tourterelle d'Elle, reprend les rênes des chevaux "Clarbec" (© Xavier Boudon)

Nouveau challenge pour Tony Hanquinquant

Le Champion de France Pro1, privé de sa bonne Oxygène d’Eglefin, blessée et promise à la retraite, montera désormais une partie des chevaux du Haras de Clarbec de la famille Mégret. Il a d’ores et déjà fait connaissance avec certains sujets lors du Pro1 de Deauville le week-end dernier, et poursuit sa prise de contact cette semaine lors de l’ultime étape du Grand National FFE au Mans.

Lucie Saliba, jusqu’à il y a peu cavalière au Haras de Clarbec, ayant choisi de voler de ses propres ailes en compagnie de Gaspard Taverne, Geneviève Mégret s’est résolue à chercher un nouveau pilote pour la remplacer. Elle a rapidement choisi le Champion de France Pro1 2014, Tony Hanquinquant, fin cavalier et coach apprécié. Nous l’avons rencontré après ses premiers parcours avec Varenta Gem, Chacco Rouge et Sultane des Ibis.

Comment la rencontre a-t-elle eu lieu ?

Pénélope m’a appelé et demandé si je serais intéressé par monter pour le Haras de Clarbec. Je n’étais pas contre. Geneviève m’a appelé par la suite, nous nous sommes rencontrés et avons discuté de leur méthode de travail, la façon dont je fonctionnais et nous sommes tombés d’accord.

Cela tombait apparemment bien dans votre calendrier. Vous commenciez à manquer de chevaux pour disputer les grosses épreuves. C’est une bonne relève pour vous ?

C’est une très bonne relève. Ce piquet de chevaux arrive à point nommé car Oxygène est malheureusement partie à la retraite. Une autre jument, Utopie de Cormeilles, a été vendue. Il ne me restait que Tourterelle d’Elle, jument en devenir, comme cheval de tête.

Vous avez monté à Deauville plusieurs chevaux appartenant au Haras de Clarbec. Comment cela s’est-il passé ?

La mise en route s’est très bien passée. Nous avons effectué de petits parcours pour se mettre en route. Cela m’a permis de monter les chevaux sans pression et d’observer leur comportement en épreuve. Nous sommes assez contents du résultat.

Qu’est-ce que ce piquet va vous permettre de faire ? Pour combien de temps vous êtes-vous engagés mutuellement ?

Pour l’instant, il n’y a pas d’engagement. Nous allons voir comment évoluent les chevaux. C’est eux qui nous dirons ce que nous pourrons envisager de faire avec eux.

Oxygène, votre partenaire des Championnats, est donc à la retraite ?

Elle s’est blessée début 2014. Je l’ai mise au repos, elle s’est remise puis blessée à nouveau début 2015. Malheureusement, elle a ‘bougé’ à nouveau lors du CSI2* de Saint-Lô, nous avons donc décidé de l’arrêter définitivement.

* Tony Hanquinquant se classe 6e du Grand Prix Pro2 de Deauville avec Chacco Rouge et signe un sans faute dans la Pro3 avec Sultane des Ibis.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …