lundi 21 octobre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Omaha: Ward frappe fort, Guerdat en embuscade
ward
McLain Ward (USA) en tête de la finale (© FEI)

Omaha: Ward frappe fort, Guerdat en embuscade

L’américain McLain Ward a visiblement décidé de faire oublier son demi échec des JO de Rio. Avec le même cheval, le fabuleux HH Azur, il a sonné la charge ! Derrière, Henrik von Eckermann (SWE) et Steve Guerdat (SUI) n’ont pas dit leur dernier mot. Côté français, seuls Delestre et Staut peuvent encore espérer accrocher une place d’honneur.

L’homme est déterminé. D’autant plus qu’il court à domicile, devant son public, des spectateurs totalement électrisés par le spectaculaire parcours du couple olympique. Quelques secondes après la pause, alors que Romain Duguet venait de faire trembler le leader d’alors Leopold van Asten (NED) avec la SF Twentytwo des Biches, McLain Ward sortit le grand jeu. Un peu plus d’une seconde de moins, autant dire pas grand chose, lui permit de prendre la tête du provisoire. Personne ne parvint à faire mieux, d’ailleurs, son chrono resta invaincu jusqu’au terme de l’épreuve. Pourtant, les coups de boutoir successifs de Gregory Wathelet, Steve Guerdat (tenant du titre) et enfin Henrik von Eckermann (SWE) ne passèrent pas loin. « J’ai loupé ma distance du n°2 au n°3, j’ai fait 8 foulées au lieu de 9 et c’est là que cela s’est joué » a déclaré le suédois. Hier soir, au CenturyLink Center, la fête était dans le clan US, tout comme chez les helvètes. Outre Guerdat (3e), Romain Duguet et Martin Fuchs se sont placés en embuscade (6e et 7e). « Je suis ravi de la manière dont ma jument a sauté, elle se sentait très bien » a dit Steve, « nous avons devant nous le bon vainqueur ce soir et je pense que nous allons assister à un joli combat final. J’admire beaucoup McLain depuis des années, j’ai regardé tous ses parcours cet hiver…« . Taquin le jurassien !

Côté français, si les intentions y étaient, le bilan fut mitigé. Premier du quatuor à s’élancer sur le tracé signé Alan Wade, Olivier Robert signa un parcours plutôt rapide (61″48) mais Quenelle du Py fauta à deux reprises (25e). Même sort pour Eric Navet, beaucoup plus lent et doublement fautif avec Catypso (28e). Son élève Karl Cook ne lui remonta pas vraiment le moral, seul à abandonner dans cette première étape, synonyme de fin de l’aventure.

En selle sur Chadino pour qui cette finale constitue la première grande échéance, Simon Delestre a assuré le sans faute. Certes, ce fut le plus lent des parcours sans pénalité mais cela lui a offert une 10e place à 10 points de Ward. Après la pause technique, Kevin Staut réalisa comme souvent un tour très rapide mais comme souvent aussi, Rêveur de Hurtebise commit une petite faute privant le couple de la 3e place (12e).

Les 33 couples encore en lice (outre Cook, Coulter et Kühner ont été éliminés et l’urugayen Martin Rodriguez Vanni a choisi de ne pas repartir) disputeront ce soir à 19h15 (1h15 heure française) la seconde étape de cette finale Coupe du Monde 2017.

Classement de la 1ère manche: CLIQUEZ ICI.

Classement provisoire de la finale: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …