lundi 21 octobre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Paille de la Roque à la retraite
Paille de la Roque va se consacrer à la reproduction (© Gilles Alleaume)
Paille de la Roque va se consacrer à la reproduction (© Gilles Alleaume)

Paille de la Roque à la retraite

Pendant que son cavalier se rendait à Gorla Minore avec Nino des Buissonnets en lieu et place du CSI5*-W de Lyon, Paille de la Roque prenait sa retraite. A seulement 13 ans, la gagnante de la finale Coupe du Monde 2015 va se consacrer désormais à la reproduction.

Visiblement, la blessure au tendon de la fille de Kannan ne s’est donc jamais vraiment effacée. Vainqueur un peu surprise de la finale de Las Vegas en avril 2015, la bai n’était ressortie qu’à l’occasion de deux compétitions en septembre et octobre de la même année, à Samorin et Kiel. Depuis, une blessure tendineuse la tenait éloignée des terrains. Dans un communiqué, son cavalier Steve Guerdat a annoncé sa décision, prise en concertation avec son propriétaire, M. Frey. « Paille, que Steve portait très haut dans son coeur, ne lui a donné que des satisfactions durant le trop court laps de temps où ils ont évolué ensemble« .

En effet, Paille avait fait ses débuts sous la selle du jurassien en juin 2014. En deux mois, le couple devint performant : 10e au CSI5* de Villach-Treffen, 3e de la Coupe du Monde d’Oslo, 10e à Vérone, 4e à Paris puis 3e du Top 10 IJRC, Steve et Paille s’imposèrent au nez et à la barbe des favoris lors de la finale de Las Vegas 2015.

Née chez Lucien Hermon, Paille est une fille de Kannan et Miloust d’Isigny par le champion du monde Dollar du Mûrier. Débutée à 5 ans sur le circuit d’hiver de Comporta (POR), Paille fut confiée à Stéphane Frey pour son année de 6 ans. Elle termine 5e du Grand Critérium SHF et 6e du Championnat. Le couple tourne l’année suivante sur le circuit Pro2 avec quelques participations en CSI jeunes chevaux. En mai 2011, à 8 ans, Paille passe un cap et se classe en grands prix 1,45m. Vite remarquée, elle est vendue en octobre 2011 à Hofgut Albführen, société allemande mêlant tourisme, exploitation agricole et élevage de chevaux. Confiée à Alexandra Fricker, la jument trouve rapidement sa place sur le circuit 4*/5 avec notamment une 9e place au GCT de Wiesbaden, une 7e à Salzburg, ou encore une 4e à Rome. Après un dernier parcours à Bâle début 2014, Paille, comme deux autres chevaux propriété d’Albführen, rejoignit les écuries de Steve Guerdat avec le succès qu’on lui connait.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …