vendredi 22 novembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Paris: Delaveau prend sa revanche dans le Grand Prix 5*

Paris: Delaveau prend sa revanche dans le Grand Prix 5*

Patrice Delaveau s’est imposé avec Lacrimoso 3*HDC dans le Grand Prix du Longines Paris Masters. Le Normand a battu son compatriote Simon Delestre sur Hermès Ryan et Billy Twomey sur Tinka’s Serenade.

Trois combinaisons ont causé bien des soucis aux cavaliers cet après-midi. Le Qatari Bassem Hassan Mohammed sur California a fauté sur la sortie du dernier double placé en numéro 11. Il a été imité par le Canadien Éric Lamaze sur Fine Lady Z. Le Britannique Joe Clee avec Utamaro d’Ecaussines a quant à lui été privé de barrage après s’être laissé surprendre par la sortie du triple. Son compatriote John Whitaker, associé à Argento, a renversé l’entrée du premier double. Le Brésilien Pedro Veniss, associé à Quabri de l’Isle, a malheureusement été pénalisé sur le dernier.  Le Suisse Pius Schwizer, qui montait PSG Future le cheval victorieux de ce même Grand Prix l’année passée, n’a pas pu éviter la faute en entrée de triple.

Après les victoires de Valkenswaard et Los Angeles – la précédente étape des Longines Masters -, Marco Kutscher aux commandes de Van Gogh a malheureusement vu s’envoler toute chance de remporter la prime promise en cas de troisième victoire en fautant sur l’oxer numéro 5.

Côté Tricolore, Timothée Anciaume sur Olympique Libellule a fauté en milieu de triple. Julien Epaillard et Cristallo A*LM ont aussi écopé de quatre points. Jérôme Hurel et Kevin Staut respectivement sur Ohm de Ponthual et Qurack de Falaise*HDC n’ont pas su tirer leur épingle du jeu et sont sortis de piste avec huit points.

Seize sans-faute!

Le plateau était relevé dans cette épreuve et seize couples sont parvenus à déjouer tous les pièges du parcours constitué de dix-sept sauts. La Suissesse Jane Richard-Philips, ambassadrice Longines, en selle sur Dieudonné de Guldenboom, a réalisé le premier parcours parfait. Première des Français à s’élancer, Alexandra Paillot, accompagnée de Polias de Blondel, a fait honneur à son titre de championne de France en effectuant un superbe sans-faute. Son compatriote Roger-Yves Bost et Pégase du Mûrier ont survolé toutes les difficultés. Le Brésilien Stephan de Freitas Barchas avec Landpeter do Feroleto ont également rejoint la liste des barragistes tout comme l’Irlandais Billy Twomey sur Tinka’s Serenade, le Sheikh Ali bin Khalid Al Thani sur First Division ou encore Sergio Alvarez Moya sur Carlo 273. Martin Fuchs, tenant du titre, a failli tomber dans le dernier virage mais le jeune Suisse n’a pas manqué de sang-froid et a su franchir le dernier vertical sans encombre. Les Néerlandais Harrie Smolders sur Don VHP Z et Maikel van der Vleuten sur VDL Groep Arera C ainsi que les Américains Kent Farrington sur Voyeur et Lauren Hough sur Ohlala se sont également joués de toutes ces difficultés. Les Français Pénélope Leprevost et Simon Delestre, associés à Flora de Mariposa et Hermès Ryan se sont qualifiés sans problème. L’Allemand Christian Ahlmann avec Codex One et le Français Patrice Delaveau  avec Lacrimoso 3*HDC sont les derniers à décrocher leur ticket pour le barrage.

Patrice et Simon ont inversé les rôles

Jane Richard-Philips a très bien joué son rôle d’ouvreuse dans le barrage en poussant les autres à la faute grâce à un parcours sans faute en 40’35. Alexandra Paillot n’a pas su éviter la faute sur l’entrée du double. Pégase du Mûrier, le compagnon de Roger-Yves Bost, a perdu un fer avant d’entrer en piste. Malgré ce petit incident, la paire a enflammé le public manquant de s’arrêter sur l’entrée du double. Toutefois, le Tricolore a échoué sur le dernier obstacle et a pris la dixième place. Stephan de Freitas Barchas en a fait de même. Martin Fuchs sur Clooney 51 n’a pas pu prendre tous les risques et a ainsi perdu son titre. Le jeune cavalier a terminé septième derrière sa compatriote Jane Richard-Philips. Pénélope Leprevost a tenté de semer ses adversaires mais une barre l’a stoppée dans son élan. La première cavalière mondiale finit 8e ex-aequo avec Sergio Alvarez-Moya. Billy Twomey a longtemps conservé la tête mais c’était sans compter sur les deux tricolores Simon Delestre et Patrice Delaveau qui s’étaient déjà disputé la victoire la veille lors de la Gucci Gold Cup où Simon l’a remporté devant Patrice. Aujourd’hui, le Normand a su prendre le dessus sur son coéquipier en enlevant notamment une foulée dans la première ligne.

À Paris, Daphné Godfroy

Les résultats ici.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …