dimanche 19 novembre 2017
Accueil / Complet / Plus d’Espoir pour Jean Teulère
espoir
Espoir de la Mare aura offert de belles émotions à son cavalier Jean Teulère (photo: Eric Knoll / Images'Inn Photographies)

Plus d’Espoir pour Jean Teulère

Il appartient au groupe fermé des chevaux champions du monde individuels, et nous a fait vibrer comme peu l’ont fait. A chacune de ses foulées, le public retenait son souffle. Espoir de la Mare a rendu son dernier hier à l’âge de 25 ans.

Il offrit à Jean Teulère un sacre tant mérité lors des Jeux Equestres Mondiaux 2002. Alors que le cross décimait les rangs des grandes nations, un couple souleva les hourras parmi la foule des spectateurs et téléspectateurs. Ces premiers JEM retransmis en direct à la télévision (Equidia, bien sûr, avec Xavier Debreuille aux commandes) consacra enfin un pilote atypique mais si talentueux. Ce jour-là, Espoir avait tout juste 10 ans et s’était adjugé le CIC3* de Martinvast alias Le Grand Complet pile un mois avant. Le saumurois revint d’Espagne avec l’or individuel et l’argent par équipe (avec Cédric Lyard/Fine Merveille, Didier Courrèges/Free Style et Jean-Luc Force/Crocus Jacob).

Deux ans plus tard sur la grande piste de Markopoulos, le couple échoue au pied du podium individuel (4ème) mais ramène tout de même l’or par équipe après une ultime péripétie règlementaire. En 2006, le duo gagne le CIC3* de Vittel avant de participer à ses seconds JEM, ceux d’Aix-la-Chapelle où les choses ne se passent pas comme prévu (7ème par équipe). A leur retour, Jean et Espoir remportent le CCI3* de Pau, comme pour prouver (s’il le fallait) qu’Aix n’était qu’une petite fausse note dans une partition quasi parfaite.

Des débuts en CSO

Débuté par Bertrand Guichardière en saut d’obstacles à l’âge de 6 ans, Espoir de la Mare connut plusieurs cavaliers avant de croiser la route de Jean Teulère. Outre Bertrand, Alain Bourdon, Cédric Lyard, Sylvie Thomas, et même Marc Dilasser posèrent leurs fesses sur celui qui devint ensuite une star mondiale du concours complet. Le 26 février 2000, Jean Teulère monte le grand bai pour la première fois en épreuve officielle sur la 3A de St Mars d’Outillé. Ils terminèrent 3ème. Leur premier international, ils le coururent à Sandillon le 1er août 2001. Ils finissent 12ème du CIC2*. La saison 2002 symbolisa la montée en puissance du couple : victoire à Vittel, 11ème à Saumur, 3ème à Pompadour, 3ème du championnat de France, et victoire à Martinvast…la sélection était évidente…et le sacre au bout !

La fin d’une époque

Après les JEM 2006, Espoir continua d’offrir à son partenaire Jean et à son propriétaire Christophe Dubois une poignée de belles victoires, dont 3 sur le Grand National FFE 2008 et 2 en 2009. Après l’échec des Championnats d’Europe 2009, Espoir fit le bonheur d’un certain Gireg Le Coz (2ème du Critérium des Enseignants 2011) puis de Zoe Ivars. Sa disparition signe aussi la fin d’une époque dorée du complet français. Adieu l’artiste et merci de nous avoir offert toutes ces précieuses émotions…!

L’équipe Horse-Actu.fr adresse à son propriétaire, son cavalier et son entourage nos plus sincères pensées.

Suggestions

romantic

CCI4* Pau: Gwendolen y a cru dur comme fer

Tout le monde attendait Astier Nicolas, et c’est finalement Gwendolen Fer qui s’impose d’un magistral …