jeudi 21 novembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Rolex Grand Slam: Wathelet s’envole en Corée !
wathelet
Gregory Wathelet était à l'heure Rolex aujourd'hui pour son vol sur Coree (photo: Gilles Alleaume)

Rolex Grand Slam: Wathelet s’envole en Corée !

Il y croyait dur comme fer le belge, depuis qu’il posa sa selle sur la grande jument grise. Et malgré les obstacles, il obtient enfin la consécration au cœur de la Mecque du jumping mondial en remportant la très convoitée étape allemande du Rolex Grand Slam. Il bat au barrage Luciana Diniz (POR) et Marc Houtzager (NED). Seuls deux français prirent part à l’épreuve, le meilleur étant Kevin Staut (23ème).

Quelle tristesse de ne pas avoir pu admirer le beau Quabri de l’Isle défendre ses chances sur l’herbe aixoise. Faute de s’être qualifié les jours précédents, Pedro Veniss a du renoncer à fouler le mythique terrain et tenter de remporter le bonus réservé aux doubles vainqueurs d’étape.

Après la déconvenue cuisante de la Coupe des Nations, les français n’ont pas plus animé le clan tricolore que leurs collègues de concours complet. Ils furent deux à s’élancer, et seul Kevin Staut termina le parcours avec Silver Deux de Virton (23ème), Bernard Briand Chevalier étant éliminé.

Fort heureusement, un belge wallon (donc un peu français, soyons chauvin) donna aux supporters francophones une raison de regarder jusqu’au bout ce grand prix jugé par beaucoup difficile voire pas très esprit cheval. Comme d’habitude, 18 couples furent retenus pour disputer la seconde manche. Exit Sergio Alvarez Moya et Arrayan (8 pts), Pieter Devos et Espoir (idem), Harrie Smolders et Emerald (pareil), Steve Guerdat et Bianca (qui partait pourtant en dernier), et même le gagnant de l’an passé, Philip Weishaupt avec LB Convall.

Parmi les couples sans pénalité à l’issue du premier parcours, seuls quatre parvinrent à renouveler l’opération….mais point d’allemand. Les hôtes ont enfin laissé les honneurs à leurs invités. Andreas Kreuzer termine meilleur d’entre eux, 5ème avec Calvilot. S’élançant en premier sur le barrage, Marc Houtzager (NED) joua la carte de la prudence. Il finit sans faute certes, mais en 53″66 avec Calimero. Sans surprise, Luciana Diniz (POR) abaissa son chrono de plus de 6″. Cela semblait alors compliqué de faire mieux. Mais la grande foulée de Corée est redoutable. Cette fois, la fille de Cornet Obolensky n’a pas failli. 80 centièmes de mieux, assez pour passer devant la portugaise. Malgré la bonne forme de Zeremonie ces derniers temps, Laura Kraut n’a pu éviter une faute, laissant Grégory Wathelet savourer une victoire méritée. Décidément, les belges ont le vent en poupe cet été !

Classement complet: CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …