lundi 18 novembre 2019
Accueil / Autres / Salon des ÉquiÉtudes : Une première réussie !

Salon des ÉquiÉtudes : Une première réussie !

Le samedi 18 mars dernier, aux Grandes Ecuries du Domaine de Chantilly, plus de 600 personnes, visiteurs, professionnels, journalistes et invités, se sont réunis autour d’un objectif commun : la recherche du bien-être du cheval de sport, dans le cadre des premières ÉquiÉtudes. Sous le patronage bienveillant de l’ex-écuyer en chef du Cadre noir, le Colonel Christian CardeSophie Bienaimé et Annette Rancurel ont réuni un exceptionnel panel de professionnels venus présenter leurs spécialités. Point d’orgue de cette journée, la présence de Gillian Higgins, physiothérapeute mondialement connue pour peindre les os et muscles sur les chevaux dans le but d’illustrer ses propos. Une magnifique première édition de ces ÉquiÉtudes qui perdureront sûrement dans l’avenir.

40 vétérinaires, 15 ostéopathes, 15 physiothérapeutes, 10 podologues équins et 3 maréchaux-ferrants : les professionnels de la filière équine ont répondu présents ce samedi 18 mars, démontrant toute l’importance de l’implication et de l’intérêt porté au bien-être du cheval dans leurs métiers. Côté visiteurs, près de 150 cavaliers de dressage, 100 de saut d’obstacles, 50 d’endurance et le reste réparti entre le polo, les courses, le CCE, le TREC ou le loisir étaient également présents dans les gradins du dôme des Grandes Ecuries qui n’ont pas désempli du discours d’ouverture prononcé par le maire de la Capitale du cheval, Éric Woerth, à 9H00, jusqu’à la fin de l’ultime conférence, à 18H30. « Une organisation sans faille, des intervenants de renom, un contenu extrêmement pertinent et beaucoup de choses à retenir. Je ne suis vraiment pas déçue d’avoir fait le déplacement », résumait une visiteuse. C’est le sentiment général que l’on pouvait percevoir en cette fin de journée, chacun repartait heureux d’avoir exploré cet univers si pointu du bien-être équin.

Le public fut également agréablement surpris du niveau des démonstrations de dressage et de la qualité de travail des chevaux et des écuyères des Grandes Ecuries, enchaînant à la demande des conférenciers les figures de haute-école sur ce rond de 13 mètres, ce que les spectateurs n’apprécient pas forcément de la même manière lors des représentations des spectacles : « je n’ai jamais vu des chevaux aussi disponibles et aussi bien dressés », se réjouissait Gillian Higgins.« Ils n’ont pas bougé pendant la peinture et montraient une certaine décontraction. C’est vraiment un évènement où j’ai envie de revenir ». A travers les conférences d’adéquation du mors, de la selle, de d’exercices posturaux pour le cavalier, de pilâtes et de démonstration du cheval peint longé et monté, chacun a pu apprécier les notions scientifiques et techniques mises en lumière par la cavalerie des Grandes Ecuries.

Entre les conférences, les participants ont pu visiter dans la nef ouest les vingt-deux stands proposant produits et services dédiés au bien-être du cheval : vingt-deux exposants visiblement satisfaits par le concept et manifestant déjà leur désir de revenir en 2018.

Tous souhaitent donc voir se pérenniser ces ÉquiÉtudes. Mais avant de se projeter, on retiendra surtout que cette première édition fut une énorme réussite, pour les organisatrices, Sophie Bienaimé et Annette Rancurel, soutenues par la logistique de la Fondation pour la Sauvegarde et le Développement du Domaine de Chantilly, et surtout des principaux partenaires de l’événement, GL Events, Equita’Lyon et Jaulin, France Galop, Dolce, Markel.

Les conférences ont été filmées, elles sont disponible sur le site : http://www.competences-equestres.com/fr/accueil

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …