lundi 21 octobre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Sélections CSO: duel Dubbeldam-Guerdat

Sélections CSO: duel Dubbeldam-Guerdat

A la faveur de la date butoir fixée par le CIO, les derniers pays n’ayant pas donné le nom de leurs représentants en saut d’obstacles ont fini par rendre leur copie. Pas de grande surprise parmi les nations phares, en dehors du Brésil où le cas Pessoa devient une affaire mondiale.

L’Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, et finalement les Pays-Bas ont rendu leur verdict. Elles ont fait le choix d’équipes fortes et expérimentées, à l’image de l’Allemagne où Ludger Beerbaum (13e mondial, 7 fois aux JO, 3 médailles d’or par équipe, une individuelle) sera accompagné de Marcus Ehning (n°5 mondial, 2 sélections), et Christian Ahlmann (n°2 mondial, 3 sélections). Daniel Deusser (n°8 mondial) honorera sa première sélection olympique, tandis que Meredith Michaels-Beerbaum ne sera « que » remplaçante.

Les britanniques remettent leur titre en jeu avec quatre des meilleurs pilotes au monde : Skelton, Maher, et les frères Whitaker (John et Michael), soit au total à eux quatre 17 sélections olympiques ! Champions du Monde et d’Europe en titre, les hollandais alignent une équipe de rêve avec Dubbeldam / Smolders / van der Vleuten / Vrieling / Schröder.

Un temps susceptible de bénéficier de la défection d’une nation, l’Irlande devra finalement se contenter d’un seul représentant, Greg Broderick. Idem pour l’Italie qui sera défendue par Emanuele Gaudiano, et le Portugal représentée par Luciana Diniz.

La Suisse a effectué elle-aussi un choix cornélien mais juste au regard des récents résultats. Le couple champion olympique Steve Guerdat / Nino des Buissonnets remettront leur titre en jeu, et emmènera une équipe dont Pius Schwizer a été écarté tout comme Jane Richard-Philips, et où Paul Estermann a hérité du strapontin au profit de Martin Fuchs sur Clooney.

L’Ukraine, un temps menacée de disqualification (LIRE ICI), sera bien à Rio mais sans Alexander Onischenko, Ferenc Szentirmai, membre de l’équipe première, faisant aussi office de remplaçant.

Enfin, Emanuel Andrade et Pablo Barrios, pour le Vénézuéla, auront la lourde tâche de faire honneur à la mémoire d’Andres Rodriguez, disparu subitement en début d’année.

En ce qui concerne le Brésil, nation hôte, nous vous invitons à lire notre article ICI.

Retrouvez les sélections en détail sur notre page spéciale : CLIQUEZ ICI.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …