vendredi 15 novembre 2019
Accueil / Près de chez vous / Ile de France / Les spectacles équestres, une valeur sûre du Domaine de Chantilly
chantilly
© RBpresse - J.Rodrigues

Les spectacles équestres, une valeur sûre du Domaine de Chantilly

Peau d’Âne, version spectacle équestre, a animé les Grandes Ecuries de Chantilly jusqu’au lundi 2 janvier. Un vrai succès puisque les 45 représentations ont rassemblé en un mois quelques 25 400 spectateurs, un chiffre équivalent à celui de l’an passé avec un taux de remplissage du dôme (la prestigieuse « salle de spectacle » des Grandes Ecuries) atteignant les 90%.

Sous la direction équestre et artistique de Sophie Bienaimé, les spectacles équestres du Domaine de Chantilly connaissent un succès qui ne se dément pas d’année en année. Ce sont ainsi 55 000 spectateurs sur 108 séances (+ 3% par rapport à 2015) qui ont assisté aux trois productions de 2016, Métamorphoses, Cheval, rêve et poésie et Peau d’Âne. Délibérément moins équestre et plus théâtral, les spectacles de Noël sont avant tout des contes vivants pour enfants qui, chaque année, attirent un public familial se fidélisant de génération en génération. « Nous remarquons que des spectateurs qui assistaient à ces spectacles de Noël il y a 20 ans, reviennent ici avec leurs propres enfants. Nous allons bientôt accueillir leurs petits-enfants !», note Sophie Bienaimé. La recette de ce succès ? Une mise en scène féérique signée Virginie Bienaimé, des cavalières-actrices émérites, des costumes somptueux signés Monika Mucha et l’apport d’autres disciplines par le biais d’artistes invités, comme cette année le comédien Jacques Poix-Terrier et la trapéziste Laure Sinic, le tout dans le cadre magique du dôme des Grandes Ecuries avec une piste permettant une réelle proximité avec le public. Sans oublier les magnifiques chevaux : « Mais que nous mettons moins en valeur lors de cette saison de Noël, précise Sophie Bienaimé. Au rythme de deux spectacles quotidiens nous ne pouvons pas les solliciter sur les figures de haute école qui de toute façon parlent moins aux enfants. Le but de ce spectacle est de leur raconter avant tout une histoire, de les faire rêver ».

Pour retrouver un art équestre plus académique, mais dans un univers tout aussi onirique, il faudra attendre la reprise de Métamorphoses le 2 avril (jusqu’au 29 juin, puis du 14 septembre jusqu’au 5 novembre) ou Fantaisies équestres, le nouveau spectacle d’été, du 12 juillet au 20 août. La prochaine création de Noël sera donnée pour sa part du 2 décembre au 7 janvier 2018. Enfin, lors des démonstrations de dressage, programmées les mercredis, samedis et dimanches, les cavalières présentent leur travail de dressage et de préparation aux spectacles.

Le musée du Cheval est maintenant fermé. Il ouvrira à nouveau ses portes le 28 janvier, l’occasion de découvrir son nouvel accrochage. En effet, celui-ci, partiellement remanié, permet de mettre en lumière les objets récemment entrés dans les collections. A travers un parcours repensé, le propos du musée se recentre autour de la thématique des courses de chevaux et de la place qu’y tient Chantilly. Les textes de salles entièrement réécrits proposent un parcours plus clair.

A noter, un nouveau rendez-vous important dans la vie équestre du Domaine de Chantilly en 2017 : le premier salon-colloque autour du bien-être du cheval de sport, EquiEtudes. L’invitée d’honneur sera l’Anglaise Gillian Higgins, kinésithérapeute humain et équin (HORSES INSIDE OUT), qui explique notamment la locomotion et les possibles origines d’inconfort chez le cheval en dessinant sur sa robe son « intérieur », ossature et musculature (samedi 18 mars).

Suggestions

Des nouveautés au sein des Grandes Écuries de Chantilly en 2018

Le 27 janvier dernier, les Grandes Écuries de Chantilly ont rouvert leurs portes avec, entre …