vendredi 15 novembre 2019
Accueil / Près de chez vous / Basse-Normandie / Clément Boulanger : L’augmentation des engagements est la décote du sport !
© Alleaume Gilles

Clément Boulanger : L’augmentation des engagements est la décote du sport !

Lettre ouverte

Chers acteurs de filière équine

Depuis quelques jours maintenant, la presse équestre et les cavaliers partagent et discutent les nouvelles idées et réforment de la FEI

Hormis le fait d’être alarmé par de telles mesures, je ne pense pas être le seul à réfléchir à l’explication que je peux donner aux propriétaires qui me font confiance quant à ces futurs changements…

Comment expliquer à un passionné que le coût d’engagement d’un cheval sera au minimum doublé sur les labels 2*, 3* et 4*

Comment lui faire comprendre qu’avec le système de « computer list », son cavalier ne pourra pas présenter son cheval sur n’importe quel CSI 2* car, seront privilégiés ceux qui ont déjà l’opportunité de performer sur des labels plus importants.

Comment lui dire que le cheval qu’il a fait naître et auquel il croit tant est une pépite mais qu’avec ces nouvelles règles, il ne pourra pas progresser comme il se doit et faire son ascension vers le haut niveau ?

Comment le motiver à garder sa jument de bonne souche pour la faire pouliner en étant incertain de l’état de santé du marché dans les prochaines années ?

L’Europe peut s’inspirer des américains pour beaucoup mais en matière d’équitation, d’élevage et de développement de produits équins, je pense que notre modèle était pour l’heure profitable à la filière.

La compétition est le résultat du travail quotidien du cavalier, de l’investissement du propriétaire, du challenge que relève l’éleveur, du professionnalisme et de l’implication de l’équipementier.

Avec 100% minimum d’augmentation des tarifs d’engagements dans les labels internationaux, comment notre sport peut-il perdurer ?

Chers décideurs, vous travaillez au profit des riches propriétaires et d’une minorité d’acteurs de notre monde équestre. En continuant ainsi, les cavaliers de cette élite n’auront plus la diversité dans le choix des chevaux que celle que nous leurs offrons aujourd’hui.

Nous cavaliers, nous sommes fasses à une problématique.

  • Augmentation du tarifs des engagements en compétition :
  • baisse du nombre de participations internationales,
  • diminution du nombre de cavaliers,
  • dévaluation du commerce,
  • décroissance des naissances de chevaux de sport,
  • baisse d’activité de la filière,
  • déclin de l’intérêt pour le sport,
  • dépréciation des propriétaires concernés,
  • décote du sport.
Réfléchissez peut-être à cette spirale…
Lettre ouverte Clément Boulanger

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …