jeudi 19 septembre 2019
Accueil / Saut d'obstacles / Deux Stars de plus tirent leur révérence
skelton
© Alleaume Gilles 2016. Jumping de la Baule 2016. Coupe des Nations. SKELTON Nick (GBR). BIG STAR.

Deux Stars de plus tirent leur révérence

Clap de fin Big Star … et clap de fin pour Nick Skelton. Après avoir remporté l’or olympique cet été à Rio de Janeiro, les deux complices ont décidé de tirer leur révérence, au sommet de leur art.

Une carrière hors norme, ponctuée de nombreuses victoires, moments de joie, et parfois de coups du sort. C’est à dix-sept ans que Nick Skelton participe à ses premiers championnats d’Europe aux côtés de son cheval Maybe et termine médaillé d’argent par équipe. Le début d’un palmarès de renom, et c’est peux dire. À l’aube de ses soixante ans, le cavalier britannique peut se targuer de pas moins d’une vingtaine de médailles obtenues lors des plus grosses échéances de la planète. Car oui, Nick Skelton, les championnats, il les collectionne :

  • 7 participations aux Jeux Olympiques : médaillés d’argent par équipe en 2012 avec son complice Big Star à Londres, et le Graal à Rio en 2016, l’or en individuel
  • 4 participations aux Jeux Équestres Mondiaux : deux médailles de bronze par équipe, à Stockholm en 1990 et Rome en 1998
  • 3 participations aux Championnats du Monde : trois podiums par équipe, deux fois l’argent (Rotterdam en 1980 et Aachen en 1986) et le bronze (Dublin en 1982) ; et une troisième place individuelle à Aachen
  • 16 participations à la Finale Coupe du Monde : 3 médailles, l’or à Göteborg en 1995, l’argent à Berlin en 1985 et le bronze à Genève en 1996
  • 11 participations aux Championnats d’Europe : on ne compte plus les médailles glanées par équipe (3 d’or, 4 d’argent, 1 de bronze), et en individuel l’or (à Dornbirn en 1975) et deux fois le bronze (à St Gallen en 1987 et Madrid en 2011)

Le fils de Quick Star est entré dans les écuries de Nick pendant l’année de ses 5 ans, et ils ne sont plus lâchés depuis. À défendre les couleurs de la Grande-Bretagne dans de nombreuses Coupe des Nations ou sur les plus beaux Grand Prix de la planète, ces deux-là auront fait vibrer le coeur de nombreux passionnés. Malgré quelques infortunes, les deux complices seront revenus au plus haut de leur forme pour accrocher la dernière médaille qui manquait tant au tableau du cavalier britannique, l’or olympique.

La dernière apparition de ce couple de légende se tiendra donc le 14 mai prochain au Royal Windsor Horse Show, au sein de leur patrie, et devant les yeux de la Reine Élisabeth II.

Suggestions

deroubaix

CSI4* Bourg-en-Bresse : la victoire pour Alexis Deroubaix

Rendez-vous incontournable cette semaine avec le très prisé CSI 4* de Bourg-en-Bresse. Les victoires tricolores …