vendredi 15 décembre 2017
Accueil / Dressage / Championnat d’Europe: l’Allemagne intraitable, les Pays-Bas au plus bas
podium
L'Allemagne reprend la main sur le dressage mondial (photo: Claes Jakobsson / FEI)

Championnat d’Europe: l’Allemagne intraitable, les Pays-Bas au plus bas

Le sacre annoncé de la reine de la discipline a bien eu lieu et offre à l’Allemagne l’occasion de réaffirmer sa domination. Après l’or par équipe, Isabell Werth (GER) s’est adjugé l’or individuel dans le Grand Prix Spécial. La nouvelle génération n’a pas encore réussi à pousser l’allemande à la retraite, mais elle s’apprête à le faire. Sönke Rothenberger (GER) et Cathrine Dufour (DEN) obtiennent à juste titre l’argent et le bronze. Le Danemark et la Suède confirment en individuel leurs bons résultats par équipe. La France, avec un seul représentant dans ce GPS, n’aura aucun couple dans la RLM.

Ces Championnats d’Europe offrent à la n°1 mondiale l’occasion de réaffirmer sa domination sur le dressage mondial. Reléguée sur la seconde marche du podium aux JO de Rio, battue une dernière fois par Charlotte Dujardin (GBR), Isabell Werth remporte un quatrième titre européen après ceux de 1991, 1993 (Gigolo) et 2007 (Satchmo). Malgré tout, elle a dû s’employer pour dérouler le meilleur Grand Prix Spécial de sa carrière avec Weihegold OLD. Car derrière, la nouvelle génération affiche clairement sa volonté de décrocher un jour l’or. Sönke Rothenberger, 19ème individuel à Rio, avait les moyens de battre sa compatriote. Auteur d’un GPS à plus de 85% à Aix-la-Chapelle il y a un mois, le jeune allemand a bénéficié de notes contrastées le laissant à un point derrière son aînée.

Après leur belle et surprenante médaille d’argent par équipe obtenue mercredi, les danois placent leur meilleur couple sur la 3ème marche du podium. Cathrine Dufour, elle aussi de l’aventure olympique brésilienne (13ème), a produit une jolie reprise, certes un peu tendu mais suffisante pour battre la suédoise Therese Nilshagen. La Suède elle-aussi marque des points auprès des juges en plaçant trois couples parmi les dix premiers.

Les grands perdants de ces championnats sont sans aucun doute les Pays-Bas. Privés de ses cadres et dépourvus de chevaux prêts pour ce niveau, les Oranje n’ont qu’un couple parmi les dix premiers, Madeleine Witte-Vrees et Cennin.

Côté français, seuls Arnaud Serre et Ultrablue de Massa ont pu défendre leurs chances. Malheureusement, le duo n’a pas atteint son meilleur score obtenu fin juillet au CDIO3* de Hickstead (GBR) et termine à la 28ème place. A seulement 9 ans, le fils de Rubin Royal semble réellement prometteur.

Classements: EQUIPEGPS.

Suggestions

Staut IJRC

Kévin Staut nouveau président à la tête de l’IJRC

C’est acté. L’Assemblée Générale Extraordinaire de l’International Jumping Riders Club (IJRC) s’est tenue ce vendredi …